Retour sur la neuvaine à l’Enfant-Jésus de 2021

La neuvaine annuelle s’est tenue en l’église Saint-Nicolas de Beaune

Malgré le couvre-feu, les condition sanitaires et les travaux au sanctuaire du Petit Roi de Grâce, rue de Chorey à Beaune, la grande neuvaine à l’Enfant-Jésus s’est bien déroulée ! La neuvaine se tenait tous les matins, dans le respect des gestes barrières, à 9 heures en l’église Saint Nicolas, Route de Dijon. Cette neuvaine a commencé le jour anniversaire de la fête de la conversion au Christianisme de saint Paul, lundi 25 janvier, et s’est clôturée à la date anniversaire fixée par l’église de la présentation de Jésus au Temple le 2 février.

Le thème développé  » L’école française de la spiritualité  » par ses témoins au cours des siècles

Le père Yves Frot, recteur du sanctuaire, curé de Beaune et des 12 clochers, précise : « Ce sont les prêtres de la paroisse qui se sont succédé (les pères Mickaël Garreau, Deo Thomas, Étienne Hache et Yves Front, ndlr) pour donner les enseignements sur différents sujets en lien avec le thème de l’Ecole française de la spiritualité par l’Eucharistie, avec des enseignements sur les vies spirituelles de la Vénérable Marguerite du Saint Sacrement, et le vécu de quelques témoins dont de saint François de Sales, du cardinal de Bérulle, de saint Jean-Eudes, de Don Bosco, du Bienheureux Charles de Foucauld, de saint Jean-Paul II et l’Eucharistie comme force pour les martyrs, se terminant par l’évocation de la Présentation de Jésus au temple. Nous avons été appelés à méditer et revivre l’enfance de Jésus. Bien que ce ne soit pas évident compte-tenu des horaires professionnels de chacun, beaucoup de paroissiens se sont déplacés en ces matins ! »

Gilles Brébant

© photos de Christophe Voisin