L’assemblée générale du Mouvement Chrétien des Retraités (MCR)

Début septembre s’est tenue l’assemblée générale du Mouvement chrétien des retraités. Une occasion de faire le point sur ce mouvement d’Eglise fort de 155 membres en Côte d’Or.

Plus que pour d’autres mouvements, le MCR a, de par sa nature, été sensible à la pandémie et à ses conséquences. Par-delà ceux qui l’ont quitté pour aller vers le Père, un certain nombre ont éprouvé et éprouvent encore une crainte à venir aux rencontres. Si une érosion est présente, il faut noter que 18 membres ont rejoint le Mouvement en 2021. Comme dans toute la France, le problème est de toucher de jeunes retraités dont la première priorité est de « profiter de leur retraite ».

Pour des membres que l’âge rend particulièrement sensibles à la pandémie et à la solitude des confinements, le mouvement a-t-il été à la hauteur des événements dramatiques que nous avons connus ? Même s’il est difficile de mesurer sa présence auprès de chacun, il apparaît que personne n’a été oublié.

Fête des grands-parents

L’un des moments forts de l’année a été l’instauration par le Pape François de la Fête des Grands-parents et des personnes âgées, le 25 juillet. La traduction au sein du MCR a été la proposition d’un moment baptisé « Le temps du goûter ». Malgré la période de vacances, quelques équipes ont organisé des rencontres conviviales qui furent très sympathiques.

« Allons vers les autres… »

Traditionnellement le MCR national propose un livret thématique annuel. L’année dernière le thème était « La santé… à notre âge, quel défi ! ». Cette année son intitulé est « Allons vers les autres… » avec en sous-titre la phrase du Pape François « La vie, c’est l’art de la rencontre. ». Les équipes, si elles le souhaitent, pourront asseoir leurs rencontres sur ce livret.

Enfin il faut noter que le MCR national a une nouvelle présidente, Anne-Marie Maison. Anne-Marie est Côte-d’Orienne, de Venarey-les-Laumes.

Marc Rey