Souffrance au travail : comment y remédier ?

Dans le cadre des conférences « J’ai la Foi, quelles conséquences dans ma vie ? », Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC, est venu nous entretenir de la souffrance au travail et de la manière d’y remédier. En préambule, il rappelait la condition originelle de l’Homme voulue par Dieu : le travail est bon et permet à l’Homme de s’épanouir !

Dans un premier temps, il énumérait les causes de la souffrance au travail, amplifiée par des facteurs personnels (situation familiale, psychologie…) :

  • L’obligation de produire toujours plus. Le suivi du service des ressources humaines apparaît alors comme un moyen de contrôler le salarié et non plus de l’aider dans es projets.
  • Le désir du travail bien accompli peut être brisé soit par un manque de moyens, soit par des procédés malhonnêtes demandés par la hiérarchie.
  • Une absence de sens du travail : le salarié ne sait plus quel est l’utilité de son travail pour l’entreprise
  • Le management par des pervers narcissiques qui utilisent les collaborateurs

Face à cela plusieurs pistes nous sont offertes : revaloriser le travail de chacun par le regard de l’autre, associer les salariés au projet de l’entreprise, accepter la fragilité de l’autre et reconnaître ma propre faiblesse, retrouver ma responsabilité comme participant à la création du Seigneur.

Don Patrick Pinard Legry