Charles de Foucauld, un futur saint à l’église Saint-Michel de Dijon !

Le Pape ouvre la voie à sept canonisations…

Lors d’un consistoire ordinaire public tenu ce lundi 3 mai 2021 matin au Vatican, le Pape François a validé officiellement sept causes de canonisation dont celle du bienheureux Charles de Foucauld. La date de la cérémonie n’a pas été précisée.

Deux femmes et cinq hommes deviendront saints dans les mois à venir. Parmi eux, Charles de Foucauld, le prêtre français, « pauvre parmi les pauvres » et « frère universel », comme il se définissait lui-même, qui, au début du siècle dernier, a planté les graines de la Parole divine au cœur du Sahara. La date de leur canonisation n’a cependant pas encore été définie à l’issue du consistoire ordinaire public de ce lundi matin. En cause, les incertitudes liées à la pandémie de Covid-19 qui empêche d’avoir une visibilité à long terme sur les déplacements internationaux et les rassemblements que supposerait une telle cérémonie. (source : Vatican News)

Charles de Foucauld, un futur saint militaire

Charles Eugène de Foucauld de Pontbriand, vicomte de Foucauld est né le 15 septembre 1858 à Strasbourg. Orphelin à l’âge de six ans, Charles est élevé par son grand-père maternel, le colonel Beaudet de Morlet. Au cours de sa jeunesse, il s’éloigne de la foi chrétienne, vit de plaisirs et de fêtes divers. Il devient Officier dans la cavalerie où il continue à mener une vie peu recommandable.
Après plusieurs déceptions, à 23 ans il démissionne de l’armée.

Charles de Foucauld et Dijon

Charles de Foucauld n’est pas fils unique, il a notamment une sœur, Marie de Foucauld devenue Marie de Blic par son mariage, mère d’un Charles né 1887 qui eut comme parrain son oncle ! Le baptême de Charles de Blic eut lieu le 8 septembre 1887 en l’église Saint-Michel de Dijon. Ainsi on trouve la signature du futur saint dans les registres de la paroisse !

Vers la canonisation…

C’est à partir de 1886 qu’il commence un remarquable chemin de conversion qui le mènera à devenir moine à la Trappe, ermite en Palestine, à Béni Abbès puis s’installe chez les touaregs. Une vie romanesque !
Le 1er décembre 1916, Charles de Foucauld est assassiné à la porte de son ermitage dans une embuscade à Tamanrasset (Algérie).

Déclaré vénérable le par Jean-Paul II, Charles de Foucauld devient bienheureux le par le pape Benoît XVI. Enfin, le pape François signe le  le décret reconnaissant un miracle attribué au bienheureux, ouvrant la porte à une canonisation prochaine dont la date reste à définir.

À l’occasion de l’annonce prochaine de la date de la canonisation du bienheureux Charles de Foucauld par le pape François,
nous sommes heureux de vous partager une vidéo pour mieux connaître sa vie :