Des couples du diocèse formés au témoignage

La préparation des journées des fiancés du diocèse de Dijon, qui doivent avoir lieu les dimanche 28 février et le samedi 13 mars, se poursuit. Rappelons qu’il s’agit d’une journée entière, organisée par le service de la Pastorale familiale, consacrée à l’annonce de la Bonne nouvelle aux fiancés. Si des contraintes sanitaires ne permettent pas d’organiser la journée dans les conditions habituelles, une solution alternative est d’ores et déjà en place, pour peu que le droit de réunion soit accordé.

Photo d’illustration

Si les organisateurs ne savent pas encore quelle forme prendront ces journées en raison de l’évolution imprévisible de la crise sanitaire, les couples dits « parrains », qui accompagnent les couples fiancés le jour J, doivent être formés, en particulier ceux qui participent pour la première fois à l’événement.

« Alors que nous allions divorcer, Jésus est venu sauver notre couple »

Une formation au témoignage a été organisée, en visioconférence, le 10 novembre dernier en soirée, à l’initiative du diocèse de Nanterre. Une douzaine de couples du diocèse de Dijon ont pu se “greffer”, pour former un groupe de 60 couples de toute la France. C’est un couple de la communion Priscille et Acquila qui a pris la parole et qui a expliqué en quoi consiste un témoignage missionnaire, précisant la spécificité du témoignage en couple. Un couple a ensuite donné son témoignage pendant une vingtaine de minutes.

A la fin de cette prise de parole, une phrase forte est restée : « Alors que nous allions divorcer, Jésus est venu sauver notre couple. Ce qu’il a fait pour nous, il peut le faire pour vous ! » La deuxième partie de cette formation se tiendra le 1er décembre, toujours en visioconférence.

« L’équipe de la Pastorale de la famille met tout en œuvre pour que tout se déroule au mieux, pour que les fiancés n’aient pas à différer ni leur préparation, ni leur mariage. Nous prions d’ores et déjà pour eux ! », explique Victor Larger, délégué épiscopal à la famille.