Don en Ligne
Messes et confessions
Trouver ma paroisse
Documents catéchétiques

Dans les coulisses de l’impression d’Eglise en Côte d’Or…

Cela fait maintenant près de 15 ans que la revue mensuelle du diocèse, Eglise en Côte-d’Or, est imprimée à Fontaine-lès-Dijon, à l’imprimerie Vidonne. Tiré à un peu plus de 2000 exemplaires, le magazine, qui comporte notamment un dossier thématique et des pages actualités, est distribué aux quatre coins du diocèse.

Nous sommes lundi matin. Il est 9 heures. Au cœur de l’imprimerie Vidonne, dans l’atelier, les plaques d’impression viennent d’être fixées sur les presses offset. Plus de 4000 grandes feuilles de papier de 72 x102 attendent d’être chargées. Sur ce type de machine, une plaque par couleur primaire est nécessaire : ces plaques doivent se superposer strictement les unes sur les autres pour donner ce qu’on appelle la quadrichromie ou « quadri ». Chaque plaque est installée dans un bloc d’encrage, sur un cylindre. Les feuilles de papier passent une à une dans chaque bloc d’encrage.

Les moindres imperfections scrutées à la loupe

En amont de l’impression, le repérage et le calage effectué par Albert, le « conducteur », sont essentiels pour que la superposition des couleurs soit irréprochable. Alors que le calage vient d’être terminé, quelques feuilles sont imprimées et Albert, de son œil exercé, scrute avec sa loupe les moindres imperfections. Puis l’impression est lancée pour de bon, dans une cadence pour le moins soutenue !

Le lendemain matin, à 8 heures, c’est le temps du pliage. Les feuilles, qui ont séché pendant la nuit, sont pliées dans une imposante machine en deux cahiers de 8 pages chacun. L’étape suivante permet d’assembler les deux cahiers : le magazine de 16 pages est quasiment achevé.

Pour finir, le « brochage », puis le massicot

Pour finir, les revues passent dans une nouvelle machine pour être brochées avant d’être coupées au massicot aux bonnes dimensions. Les magazines sont mis sur une palette, laquelle va rejoindre le routeur dans l’après-midi.

Il ne reste à nos abonnés que quelques jours d’attente avant l’arrivée de leur magazine préféré !