Messe interscoute : « Il n’y a qu’une seule et même personne qui nous rassemble, c’est le Christ. »

Ce dimanche 12 janvier à 10h30 se tient en l’église du Sacré-Coeur de Dijon une messe interscoute, « historique » à plusieurs titres. D’une part parce que cela fait plusieurs années qu’un événement n’avait pas rassemblé les trois principaux mouvements scouts (Scouts et guides de France, Scouts unitaires de France, Scouts d’Europe, Ndlr), et aussi parce que cette célébration, présidée par Mgr Roland Minnerath, veut fêter le centenaire de la création du scoutisme catholique français. Marie Chopard, cheftaine de groupe chez les scouts unitaires de France, répond à nos questions.

Comment est venue l’idée d’organiser un événement rassemblant les trois mouvements scouts ?

« Il y a quelques mois, on est allé rencontrer le vicaire général du diocèse, on a parlé des différents mouvements scouts et de notre désir de nous rassembler plus souvent, et on s’est rendu compte il avait ce même désir au niveau du diocèse. On s’est dit que c’était le moment de se rapprocher les uns des autres. On a contacté des amis présents dans les différents mouvements et l’idée a fait son chemin. »

Ce rassemblement commun sera donc une messe…?

« Oui, une messe d’action de grâce pour cette belle aventure du scoutisme. Cela fait longtemps qu’il n’y a pas eu d’événement interscouts à Dijon, alors que d’autres diocèses vivent ce genre d’événement une fois par an, voire une fois par mois, comme c’est le cas à Lyon. On s’est dit que c’était l’occasion de pouvoir rendre grâce pour cette formidable idée qu’a eu le père Sevin de donner au scoutisme une mission d’évangélisation : le scoutisme catholique français qui va fêter ses 100 ans cet été. »

Quels seront les temps forts particuliers de cette célébration ?

« Ce sera une messe très simple, on a veillé à ce qu’il n’y ait pas de « concurrence » entre les mouvements. Il y aura une procession avec un étendard par mouvement, les unités seront mélangées dans l’Eglise. L’idée centrale est de « faire Eglise », qu’on puisse se dire qu’il n’y a qu’une seule et même personne qui nous rassemble, c’est le Christ. »

Vous attendez beaucoup de monde ?

« On espère être nombreux, même si on sait qu’il va manquer quelques unités car elles étaient engagées sur d’autres missions ecclésiales avant qu’on fixe cette date du 12 janvier. L’église du Sacré-Coeur est une grande église, la plus grande église de Dijon après la cathédrale. Il s’agit d’une première : si on n’est pas tous là, ce n’est pas grave, toutes les unités seront représentées, on veut donner envie de pérenniser cet événement. »

Et à l’issue de la messe, qu’est-il prévu ?

« Il y aura un verre de l’amitié, auquel chaque groupe participera. Ce qu’il faut retenir, encore une fois c’est cette action de grâce pour la création du scoutisme catholique ainsi que l’envie de vivre la fraternité scoute et l’unité dans notre diversité vers un même idéal, le Christ. C’est lui qui nous rassemble et qui permet de vivre toutes ces belles aventures ! »

Retrouvez les photos de cette messe en cliquant sur ce lien