Congrès mission : « On a souvent peur de parler de Jésus et de notre foi »

Du 27 au 29 septembre derniers, plus de 5 000 personnes ont participé à la 5e édition du Congrès Mission, à Paris. Ce « salon national de l’évangélisation », organisé par plusieurs mouvements missionnaires, cherche à réunir toute l’Église autour de la question toujours nouvelle, particulièrement d’actualité durant ce mois d’octobre : Comment proposer la foi dans la société actuelle ?

Thierry, 40 ans, fait partie des Dijonnais qui ont participé à ce Congrès pas comme les autres. Il répond à nos questions.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer à ce Congrès Mission ?

« J’y suis allé à la demande du curé de ma paroisse pour y trouver des idées concernant l’évangélisation des gens qui se trouvent en périphérie de l’Eglise. »

Quel était le contenu de ce Congrès et avez-vous été rejoint par les sujets évoqués ?

« Il y avait une cinquantaine d’ateliers et de nombreux enseignements où il fallait s’inscrire au préalable. Le vendredi, deux temps spécifiques étaient prévus : un pour les couples et un autre pour les prêtres. Quand je suis arrivé et que j’ai écouté les premiers enseignements, je me suis rendu compte que ce Congrès Mission commençait par m’évangéliser personnellement, avant de m’aider à évangéliser les autres ! Du coup, je n’ai pas forcément vécu ce Congrès comme je l’avais prévu au départ. Avec une grosse semaine de recul, je me rend compte que ce moment m’a aidé à parler de Jésus autour de moi de manière décomplexée. »

Quel a été le plus gros temps fort de ce week-end ?

« Je retiens beaucoup de choses : tous les temps de louange, auxquels je n’étais pas forcément habitué, mais qui ont permis de vivre ce week-end dans une atmosphère de prière très porteuse. Deuxième temps forts que je retiens : la veillée délivrance, l’une des veillées proposées le samedi soir, qui m’a permis d’identifier les freins qui m’empêchaient d’annoncer le Christ. Ce Congrès m’a donné un vrai feu intérieur ! »

En quoi ce week-end vous a donné envie d’être missionnaire ?

« Aujourd’hui, on a souvent peur de parler de Jésus et de notre foi, en particulier en France. On a notamment entendu le témoignage de personnes converties, qui n’aspirent qu’à parler de Jésus autour d’eux, en particulier à ceux qui ne le connaissent pas ! C’est en écoutant ce témoignage que je me suis dit qu’il fallait sortir de cette peur. L’autre jour, j’ai eu au bout du fil un technicien d’une entreprise de téléphonie, qui avait du mal à régler mon problème, je lui ai dit : ce n’est pas grave, ce n’est que du matériel, le plus important c’est que vous sentiez que Jésus vous aime ! La personne m’a répondu que ça lui faisait chaud au cœur « d’échanger avec un autre chrétien ». On a commencé à parler de Jésus, je lui ai dit qu’il ne fallait pas qu’il hésite à adresser des demandes à Jésus, qu’il lui fasse de la place dans son cœur, et on a fini par réciter une prière ensemble ! Parfois, on a peur de se faire refouler alors que nos contemporains ont une vraie soif. »

Quels outils missionnaires allez-vous essayer de mettre en place dans votre paroisse ?

« J’ai pensé à une chose : à la Toussaint, il y a de nombreuses personnes qui vont se rendre sur les tombes de leurs proches. On peut aller dans les cimetières en paroisse, deux par deux, les accueillir, leur proposer de prier avec eux, leur parler de la vie après la mort…cela peut être une belle occasion d’évangélisation. C’est parfois difficile d’avoir un point d’accroche pour parler de Jésus, or, là, ils viennent pour se recueillir ! Mon curé m’a demandé de faire un compte-rendu de ce Congrès, je vais lui soumettre cette idée. »

Si vous deviez « motiver » quelqu’un pour qu’il se rende au prochain Congrès Mission l’an prochain, que lui diriez-vous ?

« Si tu cherches des moments forts pour remettre le feu missionnaire en toi, si tu veux revivre des choses que tu as pu vivre aux Journées Mondiales de la Jeunesse, ce Congrès Mission est pour toi ! Si tu souhaites parler de Jésus autour de toi, tu y trouveras de très bonnes idées, et la joie qu’on y trouve est contagieuse ! »


Dans les jours qui viennent, de nombreux événements missionnaires sont proposés, notamment une évangélisation de rue ce samedi 12 octobre ou encore une veillée de prière et de témoignages, le samedi 19 octobre…

Retrouvez tous les événements du mois missionnaire extraordinaire sur l’agenda du site.