Eglise en Côte-d’Or : le numéro de février vient de paraître

Le numéro de février d’Eglise en Côte-d’Or vient de paraître. Le père Eric Millot, directeur de la publication du magazine diocésain, répond à nos questions.

Quel dossier avez-vous choisi pour ce numéro de février ?

« Nous avons choisi de parler des femmes dans l’Eglise. Ce sujet est aussi riche que sensible. Riche car les femmes sont omniprésentes dans l’Eglise et sensible car cette question suscite parfois les passions voire les polémiques. On peut penser, notamment, à la question de l’ordination des femmes… Pour explorer ce thème des femmes dans l’Eglise, c’est Laurence Viel, laïque en mission ecclésiale, qui a pris la plume. Elle est notamment revenue sur le rôle des femmes dans l’évolution de l’Eglise à travers les siècles. Quatre femmes aux profils très différents témoignent de leur vécu au sein de l’Eglise : une grand-mère, une cheftaine scoute ou encore une femme « aumônier » du CHS de la Chartreuse. »

Mgr Minnerath s’est lui aussi exprimé sur le sujet ?

« Notre archevêque, dans son éditorial, a souligné les nombreux charismes dont les femmes font preuve au cœur de leurs différentes missions ecclésiales. Il ouvre également une parenthèse sur la complémentarité hommes/femmes. »

Dans Eglise en Côte-d’Or, on retrouve aussi l’actualité de vos paroisses, doyennés, et mouvements…

« De nombreux événements sont venus animer le diocèse début janvier. On peut citer notamment la semaine de prière pour l’unité chrétienne, les vœux de Mgr Minnerath ou encore les différentes messes célébrées à l’occasion de la fête de saint Vincent. Nous revenons aussi sur les rencontres européennes de Taizé à Bâle en tout début d’année ainsi que sur la messe des peuples à l’église sainte-Bernadette, à Dijon, le 14 janvier. »

Sans oublier les fêtes patronales de plusieurs villages…

« Le mois de janvier est traditionnellement riche en fêtes patronales puisque, en plus de Saint-Vincent, fêté un peu partout dans le diocèse, Selongey fête saint Rémi et Bligny-sur-Ouche fête pour sa part saint Sébastien. »

Quel sujet a été choisi pour la page solidarité de ce numéro de février ?

« Nous avons voulu raconter comment se déroulait l’une de ces rencontres qu’on appelle « café-sourire », à Beaune en l’occurrence. Le principe est tout simple : passer deux heures en toute convivialité autour d’un café ou d’un jus d’orange, pour créer du lien, s’écouter et s’entraider. Les cafés sourires sont une initiative du Secours catholique, ils ont vu le jour dans une petite dizaine de communes comme Nuits-Saint-Georges, Pouilly-en-Auxois ou Arnay-le-Duc, et ce n’est sans doute qu’un début »

Qui est le visage diocésain de ce mois de février ?

« Ce mois-ci, la page « Visage Diocésain » vous permet de faire la connaissance de sœur Marie-Madeleine Simonin, responsable générale des dominicaines missionnaires des campagnes, dont la maison généralice est désormais installée à la maison diocésaine. Elle revient sur son long parcours, elle qui a fêté l’an dernier ses 50 ans de vie religieuse. Et porte un regard plein de paix et d’espérance sur la vie religieuse d’aujourd’hui et de demain. »

Notes : Eglise en Côte-d’Or est toujours accompagné de la Lettre d’Info, qui annonce les différents événements de nos paroisses, mouvements et services du diocèse durant le mois de février. La revue est disponible par abonnement. Si vous n’êtes pas encore abonné, vous pouvez vous renseigner auprès de votre paroisse, en vous rendant à l’accueil de l’archevêché ou celui de la maison diocésaine. Vous pouvez aussi vous abonner sur le site internet du diocèse. Chaque numéro est vendu au prix de 3 euros.