Domois : plus de 450 personnes ont assisté à la messe de réparation

Samedi dernier, une messe de réparation a été célébrée en la chapelle du sanctuaire de Domois (commune de Fenay, Ndlr) quelques jours après la profanation de l’édifice, survenue le lundi de Pâques. La messe, qui a été célébrée par Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, a rassemblé plus de 450 personnes.

Le père Claude-Marie Millet, curé de la paroisse de Fénay, indique : « Nous avons été marqués par l’affluence particulièrement importante, le fait qu’il y ait des familles, des enfants. Il y avait une très grande ferveur pendant cette messe. Notre archevêque a eu des paroles très belles, très fortes. Il a su trouver les mots pour évoquer cette épreuve et pour signifier comment, nous chrétiens, nous devions réagir dans de telles circonstances. »

Au début de la célébration, une démarche pénitentielle s’est tenue, en procession, depuis l’extérieur jusqu’au chœur de la chapelle. Puis les lieux ont été bénits.

« Avec l’eau bénite, les lieux ont été purifiés de toute cette haine et de cette profanation. Mgr Minnerath, qui portait une chasuble de couleur violette, a mis ensuite une chasuble blanche. La symbolique liturgique de ce changement de couleur signifie que la réparation est effective. A la fin de la messe, le Saint Sacrement a été réinstallé dans le tabernacle », précise le père Millet.

Ce dernier conclut : « Nous avons vécu un temps très fort. Ce rituel pontifical de réparation est magnifique. Suite à la profanation, nous avons reçu à la paroisse des centaines de messages et de lettres de soutien. Cela nous a vraiment fait chaud au cœur. »

Crédit photos René Gauthey (Le Bien Public)

Actualites-2