La Messe Chrismale célébrée à  la cathédrale de Dijon

1528Beaucoup de monde en la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon ce mardi 22 mars pour la célébration de la messe chrismale, un des grands moments de la vie liturgique.

Précédant Mgr Minnerath, la centaine de prêtres et diacres présents entrèrent par la Porte sainte avant de prendre place  au chœur ou dans la grande nef, où une table avait été dressée.

Au siège épiscopal, l’archevêque était entouré du vicaire général, le père Eric  Millot, et du curé de la cathédrale, le père Dominique Garnier.

En ouvrant la cérémonie, Mgr Minnerath demanda que l’on prie pour les chrétiens de Belgique empêchés de célébrer par suite des évènements graves du matin.

Commentant l’évangile de  Luc, le prélat affirma que cette cérémonie est «  un fil rouge qui conduit jusqu’à Pâques. (…) La messe chrismale, c’est l’anticipation de Pâques. »

Les prêtres furent ensuite invités à renouveler leur promesse sacerdotale. Le célébrant demanda ensuite à toute l’assemblée de prier pour les prêtres mais aussi pour lui.

Autre moment important au cours de cette soirée, la bénédiction et la consécration des huiles présentées par différents membres de services ou mouvements diocésains. On procéda ainsi  à la bénédiction de l’huile des malades, de l’huile des catéchumènes et du Saint-Chrême.

Au cours de la messe, on fit mention des prêtres décédés au cours de l’année, le chanoine Marcel Bourland et le père Louis Vion.

L’hymne d’action de grâce repris par toute l’assemblée termina cette émouvante cérémonie, suivie par la grande assemblée de chrétiens présente et par les auditeurs de RCF en Bourgogne.


Jean Clerc

Photos : © Marie-Dominique Trapet et Jean Riegel