ACAT : nuit des veilleurs en Côte-d’Or

1608_4Chaque année, l’ONU marque le 26 juin comme « Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture ». Il s’agit à la fois de manifester notre solidarité à l’égard de ces victimes et de rappeler que la torture, négation absolue de la dignité humaine, touche encore près de trois pays sur quatre.

  • Une vingtaine d’adhérents et de sympathisants de l’ACAT se sont réunis vendredi 24 juin au soir, à la salle de la Providence d’Is-sur-Tille, pour échanger sur le thème de l’année «  qu’as-tu fait de ton frère l’étranger ? », pour prier pour les victimes de la torture et pour rendre grâce pour les libérations qui ont eu lieu depuis la Nuit des veilleurs 2015.
  • Des appels du mois de juin ont été distribués. Cinq lettres de soutien aux victimes ont été signées par les participants.
  • Cette veillée de prière commence à être connue des chrétiens du secteur sensibles à la dimension spirituelle de l’ACAT.
  • L’église Bienheureuse Elisabeth de la Trinité a accueilli, Samedi 25 juin, les membres et les sympathisants de l’ACAT de Dijon. cette paroisse qui, selon sa propre expression, a la chance d’accueillir des paroissiens de trois continents (Asie, Afrique et plusieurs pays européens), était propice à une méditation sur le thème d’année de la Nuit des Veilleurs « Qu’as-tu fait de ton frère l’étranger ? ». Avec la distribution de l’Appel du mois de juin, une attention particulière a été portée sur le Mexique, un pays pour lequel nous avons mené des campagnes, et qui envisage aujourd’hui une profonde réforme de son système pénal.
  • Et le dimanche 26 juin, le groupe ACAT de Beaune a organisé un pique-nique suivi d’une procession vers le Sanctuaire de l’Enfant-Jésus de Beaune où se déroulait une veillée de prières puis une Adoration Eucharistique jusqu’à 22h.

Ces veillées ont été une belle manière de prier ensemble, en ayant toujours à coeur le verset suivant de la Bible :

« Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits, qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ! » (Mt 25, 40).

Madame Genevieve Naudet
(Correspondante départementale ACAT – Côte-d’Or)
et Monsieur Claude Lecinq
(Co-animateur du groupe ACAT de Dijon)

 

L’ACAT enracine son combat dans sa foi, en référence à l’Evangile, et dans la déclaration universelle des droits de l’Homme.
Pour en savoir plus sur l’ACAT au niveau du diocèse de Dijon, vous pouvez contacter : Mlle Michèle REVIRON au 03 80 66 51 74