Le Secours Catholique fête ses 70 ans à  Dijon !

1585“Accueillez-vous les uns les autres, comme le Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu” (Rm 15.7)

Bénévoles, salariés et personnes prises en charge par l’association, tous ont participé avec joie aux festivités organisées ce week-end (28-29 mai) dans toute la France dans le cadre des 70 ans de la création du Secours Catholique.

Dans l’agglomération dijonnaise, ils étaient plusieurs centaines à marcher depuis Chenove, Fontaine-les-Dijon, Talant et l’église Ste-Chantal de Dijon pour atteindre à midi, le Jardin Darcy où un pique-nique attendait tous les randonneurs afin de profiter ensemble d’une après-midi festive, animée par des spectacles, concerts et tables rondes.

A noter la présence de Mme Chantal Sur, Présidente de la Délégation Bourgogne du Secours Catholique, Thierry Ferferberg, Vice-président du comité Secours Catholique en Côte-d’Or, Mme Edith Balestro, Première djointe et Déléguée à l’action sociale de la mairie de Talant, Mme Emmanuelle Coint, Conseillère départementale et Monseigneur Minnerath, Archevêque du diocèse de Dijon. Leurs interventions, soulignant la gratitude qu’ils éprouvent pour toutes les belles actions qui ont déjà réalisées, ont été très applaudies.
Mme Françoise Tenenbaum, Adjointe au maire de Dijon et Déléguée à la solidarité, à la santé et aux personnes âgées, a demandé à être excusée.

Le secours catholique dans l’agglomération dijonnaise

Sur Dijon et son agglomération, ce sont sept équipes (secteurs de Dijon, Fontaine d’Ouche, Longvic, Quetigny/Chevigny, Chenôve, Talant, Fontaine-les-Dijon), regroupant plus de 250 bénévoles, qui donnent de leur temps pour accueillir et se mettre au service de leurs prochains.

La volonté du Secours Catholique est d’être présent à un niveau local en proposant, par exemples, un accueil, la création de groupes conviviaux, une aide à la recherche d’emploi, un accompagnement budgétaire, des accompagnements scolaires, des ateliers à la maison d’arrêt, des cours d’alphabétisation ou d’apprentissage de la langue française, ou encore une aide aux migrants. Chacun essaye ainsi d’être à l’écoute de l’autre et, comme le rappelle un slogan du Secours catholique, être « ensemble pour un monde plus juste et fraternel ».

Chantal Sur, présidente de la délégation Bourgogne du Secours Catholique-Caritas France, rend grâce parce que les personnes qui ont été écoutées, entendues, soutenues ou aidées par le passé, se mettent, à leur tour, en marche pour redonner ce qu’elles ont reçu : « C’est ce qui est magnifique et très fort dans notre démarche, il y a ce partage de ce qui a été reçu ».

Un petit retour sur l’histoire du Secours Catholique

C’est au sortir de la guerre, le 8 septembre 1946, que le prêtre vosgien Jean Rodhain crée le Secours Catholique, association à but non lucratif,  dans l’espoir d’aider les personnes pauvres et exclues de la société en promouvant la justice sociale.

En 1962, le Secours Catholique est reconnu association d’utilité publique, et est décrété « grand cause nationale » en 1988.

Pour les 70 ans de l’association, des milliers de personnes se sont retrouvées pour marcher ensemble aux quatre coins de la France. Les équipes de l’Ouest de la Côte d’Or avaient vécu cette marche le 7 mai dernier à Pouilly-en-Auxois. A Dijon et à Cîteaux pour les équipes du vignoble et du Val de Saône, ainsi que dans les autres départements de Bourgogne, c’est ce samedi 28 mai que ces marches ont eu lieu.

Aujourd’hui, le Secours Catholique en France regroupe près de 1000 salariés et 67 000 bénévoles dispersés en 4 000 équipes locales.
Cette association est aussi actuellement présente dans 70 pays et territoires.

« Bâtir une société de frères ne saurait rester à l’état de programme. Chacun, là où il est, y a sa part de responsabilité. Chacun y a sa place. » Mgr Rodhain

 

Pour avoir plus de renseignements sur le Secours Catholique en Bourgogne, cliquez ici.

 

Photo : Diocèse de Dijon