L’Action Catholique des Enfants débarque à  Venarey-Les Laumes

1581Afin de développer l’action catholique à travers  l’ACE (Action Catholique des Enfants) et le CMR (Chrétiens dans le Monde Rural) sur la paroisse Alésia-Venarey-Les Laumes, le Père Lionel Canat a répondu favorablement à l’appel en proposant de démarrer un club ACE pendant les vacances de Pâques.

Pour ce premier club, animé par Pauline et Sylvie, 12 enfants, âgés de 7 à 13 ans, sont venus découvrir l’ACE. Yannick Dupin, qui a fait son service national au sein de l’ACE au niveau départemental et plus particulièrement sur le quartier des Grésilles, et le séminariste Augustin étaient également présents.

Au programme :

  • Découverte des uns des autres.

Ce n’est déjà  pas facile de se rappeler des prénoms de tout le monde, mais en plus il fallait se rappeler une chose importante pour chacun.  Nous nous sommes rendu compte que les activités ont une place importante dans la vie des enfants !

  •  Découverte de l’ACE avec le jeu « dessiner c’est gagner » pour comprendre ce qu’il est possible de vivre à l’ACE.
  • Réflexions sur notre façon d’occuper une journée et de prendre ou non le temps, en lien avec le thème d’année de l’ACE.

En effet, on ne se rend pas toujours compte de tout ce qu’on fait dans une journée. Les disputes et l’ennui ont aussi leur place dans la journée des enfants entre les devoirs, les repas, les activités, le jeu, l’école, les moments d’hygiène, les temps spirituels, les moments de détente (lecture, jeux vidéo …) et le plus long, le sommeil !

  • Jouer. Mais avant de pouvoir jouer, il a fallu se mettre d’accord et prendre en compte tous les avis !
  • Goûter : chacun a aidé pour distribuer ou ranger dans la bonne humeur. Quel plaisir !
  • Et pour finir, un temps de relecture autour du texte de l’Ecclésiaste pour se rendre compte qu’il y a un temps pour tout dans la vie et que c’est important.

Parole d’enfants : «  On rit à une blague » et « on pleure quand on est triste, mais ça fait du bien de pleurer » ;  « On garde un souvenir » et  « On jette les choses dont on ne se sert plus, on trie » ; « Chez moi, on a détruit un mur pour avoir plus de place » et « On construit des objets mais aussi l’amitié » ; « C’est un peu la guerre quand on s’énerve, mais après on fait la paix en se réconciliant ».

Les enfants sont repartis enchantés de cet après-midi. Il a été décidé, en lien avec le Père Canat, que l’ACE pourrait être proposée sur des temps de vacances scolaires. Le prochain rendez-vous a donc été pris et aura lieu pendant les vacances de Toussaint (soit au début soit à la fin).

La rencontre avec les parents a permis d’envisager la prochaine rencontre avec leur concours.

Pauline Petit et Yannick Dupin

 

Crédit photo : ACE/CMR