Des repas pour les demandeurs d’asile

En décembre 2012, dans le cadre de la démarche Diaconia, des repas en direction des demandeurs d’asile ont été proposés dans les paroisses de La Visitation et Saint-Pierre de Dijon. D’autres lieux se sont ouverts au fil des mois à Dijon : Notre-Dame, Sainte-Bernadette et Sainte-Chantal. L’opération avait été reconduite l’an passé.

Et cette année encore, l'opération a été relancée. La paroisse Saint-Joseph s’est aussi organisée pour accueillir le samedi et Saint-Paul/Sainte-Jeanne d’Arc le jeudi. Des partenaires institutionnels ont pris en compte la démarche et complètent l’offre des paroisses en proposant des repas les jours qui ne sont pas couverts.

De nombreux partenariats ont vu le jour suite à cette initiative : le Secours Catholique et la Société Saint-Vincent-de-Paul sont informés, les boulangers sont sollicités pour donner du pain de la veille…

Du côté des personnes accueillies, principalement des demandeurs d’asile, les repas sont très appréciés. Certains mettent la main à la pâte pour l’organisation matérielle. Du côté des accueillants, on note la joie de faire ensemble, la découverte des paroissiens entre eux , le bonheur de servir…

Comme chaque année, le nombre d'"invités" est variable. Au début, il y a peu de monde, le temps que les partenaires et que les personnes que l'on souhaite voir venir soient informées. Mais rapidement, l'affluence monte. Cette année, des pics de participation ont été décomptés en janvier et février. Et il a fallu s'organiser pour servir le mieux possible.

On note aussi que des demandes autres que le service d’un repas émergent. Les questions du logement, du transport, de l’habillement sont fortes. Et il est souvent nécessaire de renvoyer sur tel ou tel organisme qui peut répondre à ces demandes.

 Le bilan final est toutefois positif tant au niveau des accueillants que des accueillis.


                                    Emmanuel Clémence


Photos© DR