Assemblée diocésaine du CCFD-Terre Solidaire

C’est le 1er février, dans la salle des fêtes de Ma Maison, chez les Petites sœurs des Pauvres, qu’ a eu lieu l’assemblée diocésaine du CCFD-Terre solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement ). Ce fut l’occasion pour l’équipe d’animation diocésaine, présidée par Didier Thomas, de présenter les grands axes d’action, nationaux et locaux, de cet organisme de solidarité de l’Eglise. Cette association, constituée de 29 mouvements de laïcs et de services d’Eglise, est la première organisation non gouvernementale de développement en France.

L’après-midi fut introduite par un temps de prière animée par le Père Jean-Claude Mourey.

Bernard Durand a présenté les modalités et les objectifs de l’épargne solidaire « pour faire fructifier son argent en lui donnant un sens », notamment au moyen de la SIDI, entreprise de Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement. Cette institution de micro finance contribue au développement d’activités économiques dans les pays du Sud et de l’Est, en proposant un appui financier et technique à son réseau de partenaires locaux.

Pascal Bernet et Luc Bregeon nous ont fait partager leur implication dans le« plaidoyer » du CCFD, auprès des décideurs politiques et économiques, français et européens : cette démarche a pour objet de  les  informer et  les convaincre, en vue de  faire bouger les lignes politiques, et de faire évoluer la législation en faveur des populations des pays émergents. Il faut savoir saisir les opportunités politiques pour leur faire partager les expertises. La  campagne de plaidoyer sur deux ans « carton jaune, investissements hors jeux » est en cours actuellement. 

Le point a été fait sur les actions locales et sur les projets pour le carême 2014 dans notre diocèse.

Les membres du CCFD participent à l’accueil et à l’accompagnement des demandeurs d’asile, et à l’organisation de repas de midi dans cinq paroisses de l’agglomération dijonnaise.

Céline Billette  nous a informé des temps forts de la campagne de carême, notamment la venue dans différentes paroisses du diocèse entre le 23 et le 30 mars, d’un partenaire de l’ex-Yougoslavie, membre de Grupa 484, association créée par Jelena Santic, à qui a été décerné le prix international de Pax Christi. Cet organisme travaille plus particulièrement sur quatre domaines : le processus de réconciliation entre communautés dans l’ex-Yougoslavie, les perspectives à donner aux jeunes des nouveaux Etats, le soutien à la petite agriculture familiale, et la prise en comptes des Roms, comme des partenaires à part entière. Mais les échanges pourront également aborder des questions relatives à l’accueil des migrants, leur accompagnement juridique et psychologique, le développement de réseaux de bénévoles engagés, mais aussi la valorisation de leur culture, notamment littéraire et musicale.

La soirée du samedi 29 mars à Sainte-Bernadette de Dijon, sera consacrée aux jeunes de 17 à 25 ans. Le cinquième dimanche de carême, le 6 avril, est quant à lui la journée du CCFD.

 

                                           Jean-François Minonzio


Photos© J-F Minonzio