A la découverte de l’église Saint-Aignan de Gevrey

Dans le cadre de la Nuit des églises, évoquée ces derniers jours sur notre site, l’église Saint-Aignan de Gevrey-Chambertin ouvrait ses portes en cette soirée du 7 juillet.


Un parcours en cinq étapes était proposé à la cinquantaine de paroissiens ou simples curieux venus découvrir la richesse de cet édifice.

Animé par le curé de la paroisse, le Père Louis de Raynal, et par Monsieur Henri Magnien, fin connaisseur de l’histoire locale, ce parcours d’environ une heure a permis à l’assemblée de (re)découvrir avec un autre œil (un jeu de lumière était opéré pour mettre en valeur les œuvres au fil des explications) les joyaux contenus dans l’église.

Parmi ceux-ci, les statues de Notre-Dame la Blanche, sainte Catherine d’Alexandrie, saint Jean-Baptiste, saint Vincent, sainte Thérèse de Lisieux, le curé d’Ars ou encore les fonts baptismaux (voir photos dans le diaporama ci-dessous).

Vers 22h, les visiteurs ont eu un temps de visite libre de l’église, propice à de nombreux échanges avec leurs « guides » de la soirée.

La soirée s’est achevée un peu plus tard par l’office des complies.

 

 

Photos ci-dessous (intérieur de l'église Saint-Aignan de Gevrey, datant de 1500 dans son aspect actuel) : vue du choeur,  sainte Thérèse de Lisieux, fond du choeur/tabernacle, saint Claude, l'assemblée dans la nef, Notre-Dame la Blanche (1363), fonts baptismaux (XVè), saint Jean-Baptiste (fin XVIè), saint Vincent, sainte Thérèse de Lisieux et le curé d'Ars (derrière le Père de Raynal), le Christ sans bras, le curé d'Ars.