Messe d’action de grâce à  la chapelle de l’hôpital général

Une page d’histoire s’est tournée le vendredi 20 mars 2015 avec la célébration d’une dernière messe dans la chapelle de l’hôpital général de Dijon. Ce bâtiment, propriété de l’hôpital, a en effet été acheté par la mairie dans le cadre de son projet de « Cité de la gastronomie ».

Une soixantaine de personnes étaient réunies autour de l’archevêque et d’une dizaine de prêtres : parmi elles madame Beau, directrice de l’hôpital, les sœurs de Bénigne Joly, qui se sont occupées de la chapelle et des soins aux malades de 1683 à 1905, mais aussi de nombreux membres de la pastorale de la santé de notre diocèse.

Dans son homélie, Mgr Minnerath a rappelé le grand nombre de messes célébrées, de sacrements donnés et de prières formulées dans ce lieu, d’abord salle des malades dès le début du XVIè siècle puis affectée au culte en 1843. L’archevêque a tenu à rendre hommage aux sœurs de Bénigne Joly pour l’ensemble de leur œuvre auprès des patients de l’hôpital mais aussi aux prêtres qui sont venus célébrer la messe chaque semaine pendant si longtemps. « Pendant plusieurs siècles, ce lieu a porté des fruits, et nous serons là pour les recueillir » déclara le prélat.

C’est l’abbé Xavier Garban, délégué épiscopal à la pastorale de la santé, qui a lu le décret d’exécration, c’est-à-dire de désacralisation, de la chapelle. Quelques gestes symboliques comme le rapatriement des nappes couvrant l’autel ou encore l’ouverture du tabernacle ont conclu cette célébration émouvante qui aura permis de rendre grâce pour toutes les actions qui se sont déroulées dans ces murs.

Photos© Jean Riegel