Don en Ligne
Messes et confessions
Trouver ma paroisse
Documents catéchétiques

Semaine culturelle : exposition « La ronde des mots qui parlent »

La Semaine Culturelle du diocèse de Dijon se clôt traditionnellement par une exposition de deux journées dans les travées de la cathédrale. Son thème en était «  les mots ».

Les organisateurs ont recherché l’interactivité des visiteurs. Sous des tentes, pour une meilleure proximité avec le conférencier, des spécialistes (médecins, journalistes, avocats, aumôniers, poète…) ont parlé des mots de leur quotidien face à la fin de vie, au malade mental, au prisonnier…

Des calligraphistes montraient la double signifiance de leur travail. Itinéraires singuliers présentait une exposition de photos sur les cris de la vie, du premier à ceux de joie ou de douleur. Des artistes dijonnais, membres d’une ONG, présentaient la réalisation des travaux d’enfants de Bombay, sur plusieurs années. L’un deux, devenu adulte, présenta son autobiographie.

Une exposition du  Festival de Clairvaux « Ombres et Lumières » faisait découvrir les photos des détenus de cette prison, suite à des ateliers d’écriture qui débouchent sur des accompagnements musicaux composés par Philippe Hersant.

Des conteuses bibliques ont fait revivre la poésie des mots de passages de l’Ancien Testament aux jeunes et au moins jeunes.

Deux émissions, en direct sur le Réseau national RCF  ont fait par les ondes, redécouvrir le poids des mots qui voyagent.

Deux segments de l’exposition étaient remarquables :

–     L’Aumônerie du CHS de la Chartreuse recueille les mots des patients, des familles, des soignants, des touristes du Puits de Moïse, pour les tisser et les assembler dans des sculptures, allant au-delà de nos différences, vers une fraternité commune.

–     Les ateliers d’écriture autour d’un texte d’un évangile apocryphe ont attiré à la Chapelle Volpiano, plus d’une trentaine de personnes, sans doute très éloignées de l’Eglise. Elles ont réfléchi puis écrit leur ressenti à ce texte, à l’atmosphère particulière du lieu. Leurs textes témoignent d’un bouleversement intérieur après cette expérience.

La travée sud de la cathédrale s’illuminait d’une exposition de peintures autour du thème « Derrière les mots ». Tous ces tableaux, en relation avec les ateliers d’écriture, réalisés par le groupe « La Sardine éblouie » à partir d’un entrelacement de mots écrits sont marqués du signe du poisson,

En fin de parcours, les livres les plus précieux de la Bibliothèque diocésaine nous ramenaient à l’essentiel, les mots éternels.

Le millésime 2014 de la Semaine culturelle était un bon crû, tant par le nombre des visiteurs, que la qualité des échanges. Il a rempli la mission « d’aller à la périphérie » donnée aux laïcs par le Pape François.

Photos© Service culturel diocésain