La doyenné de Val de Seine passe la Porte sainte de la cathédrale Saint-Bénigne

1575En février dernier, dans le cadre de l’année de la Miséricorde, les paroissiens d’Aignay-le-Duc, de Recey et Saint-Seine ont pu participer à un pèlerinage à la Cathédrale Saint-Bénigne de Dijon. Ambiance conviviale et recueillement étaient au programme.

« Le bus n’était pas plein : certains paroissiens avaient peut-être choisi l’ordination épiscopale du Père Touvet à Châlon mais l’ambiance était conviviale et témoignait de la joie de se retrouver ensemble sur un grand secteur.

Le Père Franck Molard, jeune curé de St-Seine, nous accompagnait. Nous avons participé à la messe de 11h30 à la cathédrale de Dijon : les grandes orgues se sont fait entendre pour notre plus grande joie. Après la messe, le Père Jean-Paul Devedeux nous a réunis dans une chapelle pour nous parler de la miséricorde : chacun est invité à la vivre et à témoigner de la tendresse de Dieu. Il est important de faire de notre Eglise un « oasis de miséricorde » c’est-à-dire d’amour.

Après le déjeuner, nous nous sommes rassemblés devant la Porte Sainte, située sur le côté de la cathédrale, et l’avons franchie chacun à notre tour : geste symbolique dont le Pape François a été l’investigateur à Rome. Cette démarche nous invite à ouvrir notre cœur, nous convertir et prier. Nous avons continué à cheminer en suivant le livret décrivant la cathédrale. Nous avons découvert, ou redécouvert :  le baptistère, le confessionnal, la chaire, la croix, la chapelle du Saint-Sacrement, le chœur, la crypte et la chapelle de la Vierge. Ceux qui le souhaitaient ont ensuite pu se confesser.

Nous avons enfin repris le chemin du retour, tous très heureux de ce temps fort vécu ensemble. »

 

Simone Dartois

photos : © Diocèse de Dijon