Don en Ligne
Messes et confessions
Trouver ma paroisse
Documents catéchétiques

Des images de la fête de Saint-Vincent dans les villages de Côte-d’Or

1785Le 22 janvier, on fêtait Saint-Vincent. Aussi, vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22,  la Côte-d’Or était en fête puisque beaucoup des villages viticoles fêtaient le saint patron des vignerons. On sait peu de chose sur ce saint du IVème siècle : il était diacre, et donc au service de l’Eglise. Si on a peu d’informations sur les raisons qui ont conduit à le choisir comme patron des vignerons, on sait que ceux qui se regroupent en confréries, en amicales ou en sociétés de secours mutuel sont très attachés à cette figure de saint.

Vous avez peut-être pu participer à l’une des  messes de la Saint-Vincent proposées en Côte-d’Or. La tradition a parfois été revisitée par certains villages mais reste généralement la même : la statue du saint est portée par des vignerons et une procession se forme jusqu’à l’église où la messe est spécialement animée et décorée grâce aux chœurs, trompes, bannières, costumes, ceps de vignes et autres outils du viticulteur qui rappellent le travail de la vigne. C’est bien sûr l’occasion de relire l’un des nombreux textes bibliques qui évoquent la vigne et le travail de la vigne et de rappeler la solidarité indispensable entre ceux qui vivent du même métier.

Après la messe, une nouvelle famille s’apprête à recevoir la statue de Saint Vincent chez elle pour l’année à venir : le prêtre la bénit. Suivent un pot de l’amitié et un banquet pour les membres et adhérents des différentes sociétés d’entraide.

Cette tradition qui continue d’être perpétuée par les jeunes générations, tient à cœur. Et pour une organisation plus facile, certaines sociétés n’hésitent pas à se regrouper comme ce fut par exemple le cas à Arcenant, qui accueillait des sociétés originaires des villages de Chaux, Marey-les-Fussey, Fussey, Villers-la-Faye, Meuilley, Arcenant et Magny-les-Villers pour vivre une Saint-Vincent encore plus festive.

La paroisse de Savigny-lès-Beaune témoigne de ce moment festif qui fût l’occasion de nombreuses célébrations :

« Comme chaque année  et comme tous les villages de la Côte, la paroisse de Savigny-lès-Beaune, composée de 11 villages viticoles a célébré saint Vincent. Dès le vendredi 20 janvier, les vignerons de Savigny se sont réunis pour la messe présidée par le père Michel Pailley en l’église Saint-Cassien et animée par la chorale de la paroisse. Puis ils ont accompagné en cortège la statue de leur saint patron jusqu’au domaine qui « hébergera » Saint Vincent et se placera sous sa  protection jusqu’à l’année prochaine. Les hôtes ont offert le verre de l’amitié. Samedi matin, ce sont les viticulteurs de Marey, Fussey, Marey-les-Fussey, Villers et Magny-les-Villers qui se sont rassemblés à Arcenant, villages de la Côte de Nuits faisant partie de la paroisse. La chorale de la paroisse de Savigny a animé, par ses chants de louange et d’action de grâce, la célébration présidée par le père Louis de Raynal. La chorale était aussi présente samedi soir dans la petite église de Bouze-les-Beaune, avec les quelques viticulteurs  de ce  village pour animer la messe présidée par le père Michel Pailley. Enfin, dimanche 22 janvier, jour précisément de la Saint-Vincent, ce sont les villages d’Aloxe-Corton, Echevronne, Ladoix-Serrigny et Pernand- Vergelesses qui ont, à leur tour, honoré saint Vincent au cours de la messe dominicale,  célébrée à Aloxe-Corton par le Père Michel Pailley. La procession d’entrée avec les  statues de Saint Vincent de chaque village nous a introduits dans cette célébration, occasion d’honorer saint Vincent et de rendre grâce à Dieu pour tous ses dons. Après avoir uni leurs prières ferventes et participé à l’Eucharistie,  les viticulteurs de chaque village ont conduit la statue de Saint Vincent dans un domaine qui a ouvert ses portes à tous les habitants, vignerons ou pas : moment de retrouvailles et d’échanges chaleureux autour d’un apéritif. Ensuite les banquets  ont eu  lieu dans chaque village. »

Bernadette Morinière

Photos tous droits réservés : © Jean-Louis Bernuy, © M. Prevost, © Marie-Thérèse Febvre, © Sr Maryvonne Sampic, © Valérie Bouton, © Marie Grunenwald