Le pèlerinage diocésain à  Lourdes se prépare : le mot de la présidente de l’hospitalité de Lourdes du diocèse de Dijon

1609Comme chaque année, plusieurs centaines de fidèles de Côte-d’Or sont attendus au pèlerinage diocésain à Lourdes. Il se déroulera sous la présidence de Mgr Minnerath et la prédication sera assurée par le père François Beal, curé d’Auxonne et délégué épiscopal pour les Vocations.

Nous partirons du mercredi 17 août au lundi 22 août 2016.

Comment vivre ce pèlerinage ?

Cinq propositions vous sont faites pour vivre ce pèlerinage :

  • « Pèlerin en hôtel » : pour les personnes valides et autonomes, seules, en famille, entre amis
  • « Pèlerin en accueil » : pour les personnes dépendantes, handicapées ou malades
  • « Pèlerin avec aide ponctuelle en hôtel » : pour les personnes indépendantes chez elles mais qui se déplacent difficilement
  • « Pèlerin hospitalier » : pour les personnes désirant s’engager au service des pèlerins malades et handicapés
  • « Les jeunes » : camp-pèlerinage à partir de 13 ans, encadré par le père Amigo et son équipe.

En savoir plus : contactez le service pèlerinages : pelerinages.dijon@wanadoo.fr , tel : 03.80.63.14.65

Un appel de l’hospitalité de Lourdes

Actuellement, notre association compte environ 350 hospitaliers et hospitalières, et chaque année, au cours de la 2ème quinzaine d’août, plus ou moins 200 hospitaliers(ères) accompagnent une centaine de personnes malades.

Faire un pèlerinage, c’est marcher ensemble vers Dieu, et à Lourdes, pèlerins malades et hospitaliers, au service les uns des autres, se retrouvent dans l’Amour, et plus particulièrement cette année, dans la miséricorde du Seigneur.

Les rangs des hospitaliers ont besoin d’être renforcés, pensez à venir les relayer ! Découvrir la joie de se mettre au service des personnes malades est une grande leçon de vie qui nous transforme de l’intérieur. Quand à vous, pèlerins âgés, malades ou handicapés, vous avez toujours la première place à Lourdes.

Un pèlerinage sous le signe de la miséricorde

Le thème de cette année vous est déjà très familier, c’est le thème de l’année jubilaire proposée par le pape François. Nous irons donc dans la joie donner et demander miséricorde. Notre Pape dit encore « nous avons toujours besoin de contempler le mystère de la miséricorde. Elle est source de joie, de sérénité et de paix… La miséricorde c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie. La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu à l’Homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours, malgré les limites de son péché. »

Dans l’évangile, la béatitude de la miséricorde : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » (Mat 5, 7) nous apprend :

  • qu’elle est solidarité et engagement d’amour efficace
  • qu’elle est pardon et réconciliation des offenses reçues et commises

Un pèlerinage à la rencontre de Marie, notre mère

Mais à Lourdes nous alors surtout rencontrer Marie. Marie, qui bien sûr est le chemin entre nous et Dieu ; mais Marie qui est mère, notre mère à tous. Jésus nous l’a donné lorsque sur la croix il lui a dit en montrant son disciple Jean : « Femme, voici ton fils » et à Jean « Voici ta mère ».

Comme une mère, elle sait consoler ses enfants, comprendre leurs blessures, alors osons donc lui demander de nous consoler. Nous deviendrons plus forts pour nous laisser conduire au pardon et à l’espérance par la misère de Dieu.

N’oublions pas que nous ne sommes pas là seulement pour servir, maos pour aimer. Ne venons pas uniquement servir les pèlerins malades que nous accompagnons, mais soyons comme Jésus lorsqu’il dit : « Je ne vous appelle plus serviteurs, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître ».

Les mots du Pape François à l’occasion de la journée mondiale des malades

« A tous ceux qui ceux qui sont au service des malades et des personnes qui souffrent, je souhaite d’être animés par l’esprit de Marie, Mère de la Miséricorde. Que la douceur de son regard nous accompagne en cette année sainte, afin que tous puissent redécouvrir la joie de la tendresse de Dieu et la garder imprimée dans nos cœurs et dans nos gestes. »

Claude Lenoir,
Présidente de l’hospitalité de Lourdes
du diocèse de Dijon

© photos du pèlerinage août 2015