Don en Ligne
Messes et confessions
Trouver ma paroisse
Documents catéchétiques

Les « Equipes du Rosaires » sont bien vivantes !

Le jeudi 19 mai 2022, après plusieurs années d’interruption, nous nous sommes enfin retrouvés pour l’ensemble du diocèse. Cent trente personnes ont fait le déplacement dans la joie de se retrouver enfin, dans l’enthousiasme, avec le père Guy Vincent, notre aumônier diocésain, Evelyne Roy, notre responsable régionale, le frère Pierre Januard, notre aumônier régional.

C’est à la paroisse de la Visitation, qui nous a très bien reçus, que nous avons pu vivre notre rencontre du jour autour du thème d’année « Marie, Reine et Servante ».

Après l’accueil, avec café et petits gâteaux, j’ai pu lancer la journée. Nous avons démarré par un temps de prières avec le père Guy Vincent.

Puis c’est le frère Pierre Januard qui nous a donné un enseignement sur notre thème d’année. Comment dans l’Evangile, dans nos vies personnelles, dans nos Équipes du Rosaire, Marie est-elle Reine et Servante ?

Le père Eric Millot, notre vicaire général, en ayant excusé notre évêque monseigneur Hérouard qui était ce jour là à Lourdes pour conclure sa mission en ce lieu Mariale, a présidé l’eucharistie et a prononcé son homélie sur les textes du jour.

Après le déjeuner nous avons médité le mystère de l’Ascension avec des textes de Guy Gilbert et dit une dizaine du chapelet. Nous avions aussi invité M. Vincent Boggio, diacre à la paroisse de la Visitation et médecin à la retraite, à venir nous donner son témoignage. Comment Marie est-elle entrée dans sa vie ? Comment elle l’a accompagné tout au long de sa vie, de ses diverses expériences ? Notamment lors de la prédication du pèlerinage de Lourdes puis un autre pèlerinage en Terre Sainte. Il nous a aussi dit qu’à un moment de sa vie, Marie n’avait pas une grande place dans sa vie de foi. Pour lui, il y avait Dieu, Jésus le Christ et le Saint Esprit.

Ayant eu des gros problèmes de santé, ces dernières années, j’ai demandé à être remplacée en tant que responsable diocésaine. Une personne s’est présentée et avec l’accord de notre Évêque et une élection au conseil régional, elle sera ma remplaçante.

J’ai remercié les animateurs de chants qui nous ont aidés à prier tout au long de la journée, les quelques personnes qui ont aidé à la préparation de ce rassemblement et celles qui ont aidé tout au long de la journée. Pour terminer, les prêtres et les diacres ont envoyé en mission les responsables d’équipes et tous les responsables présents en mission puis ils nous ont tous bénis.

Ce fut une très belle journée, dans la joie, avec beaucoup d’émotions.

Les « Equipes du Rosaires » sont bien vivantes. Nous ne sommes pas un mouvement de vieux comme on l’entend beaucoup. Les jeunes n’ont pas le temps de prier, les plus vieux n’ont plus l’énergie de se rendre utiles. Et bien, ils sont là par la prière qui s’étend de notre communauté de village ou de quartier, ainsi que nationalement et internationalement.

Je suis fière de ce mouvement qui est le plus important du diocèse avec environ 150 équipes de 3, 5 ou 8 personnes. Nous sommes mal connus. J’aurais tant aimé faire plus…

N’oubliez pas non plus le pèlerinage du Rosaire, organisé par la région, auquel « Les Equipes du Rosaire » sont rattachées. Il se déroulera du 5 au 8 octobre 2022. Réservez vos dates !

« Là ou deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux »

Alors priez, chers amis, venez nous rejoindre : une rencontre par mois en équipe avec un livret mensuel et une dizaine de chapelet méditée chaque jour. Et tous ensemble, par le monde entier, Dieu par Marie exaucera toutes nos prières.

Sylvie Girard