Don en Ligne
Messes et confessions
Trouver ma paroisse
Documents catéchétiques

Voir ensemble en pèlerinage à Lourdes

Ce bref résumé d’une semaine (du 18 au 23 avril 2022) à Lourdes vous donnera, je l’espère, l’envie de nous y rejoindre une prochaine fois. En effet, tous les ans, depuis 76 ans, l’Association Voir Ensemble, mouvement chrétien des personnes aveugles et mal-voyantes et son hospitalité « Notre-Dame de la Lumière » depuis 60 ans y organisent un pèlerinage la troisième semaine d’avril.

Des groupes arrivent de la France entière avec une joie sincère qui anime toute la semaine. Du diocèse nous étions cinq, Brigitte, Colette, Christelle, Chantal et Dominique à rejoindre le mouvement à Lourdes.

Cette année, nous étions près de 110 accompagnants, dont une vingtaine d’hospitaliers et 70 porteurs de handicap.

Une semaine de rêve pour eux qui ne sont pas tous habitués à être ainsi dorlotés.

Le programme est dense depuis l’accueil le mardi à 8h par notre aumônier national Hervé Rollin du diocèse de Metz jusqu’à la procession Mariale le vendredi à 21h. Les journées sont ponctuées par des visites, à la grotte messe et chapelet, des rencontres avec notre prédicatrice Corinne, la procession eucharistique, la messe internationale où 20000 pèlerins du monde entier viennent communier dans toutes les langues au même corps du Christ.

Ajoutons cette année le spectacle « Bernadette de Lourdes » comédie-musicale digne de Broadway, Dominique qui a réalisé l’audiodescription a été invité par la production à lancer les tops pour les personnes déficientes visuelles, et une journée, la plus ensoleillée de la semaine heureusement, pour terminer notre pèlerinage nous nous sommes retrouvés au sanctuaire de Betharram pour un chemin de croix dans la forêt ou dans le sanctuaire selon les capacités de chacun et  notre messe d’envoi au cours de laquelle quatre hospitaliers ont reçu l’insigne de leur engagement.

Sans oublier, bien sûr, la visite du premier étage souterrain des grottes de Betharram, avec les fauteuils roulants, c’est sportif.

Puis c’est le retour bien compliqué par une grève de la SNCF Aquitaine qui bouscule tous les plans. Mais chacun est rôdé, c’était la même chose l’année dernière.

Personne n’est reparti sans un aurevoir à la Vierge Marie et une visite au feutier pour allumer le cierge dont la flamme, entourée de milliers d’autres, prolongera les prières que chacun portait dans son cœur.

Les pèlerins du diocèse de Dijon