Pèlerinage à Notre-Dame du Bon Secours

C’est avec quelques rayons de soleil inattendus que le Pèlerinage en l’honneur de Notre-Dame de Bon Secours s’est tenu ce lundi de Pentecôte sur la Paroisse de Saint Julien.

Ce pèlerinage est l’occasion de se remémorer la figure extraordinaire d’un enfant de la paroisse, Monseigneur Louis Parisot « petit vacher de Brognon », comme il aimait à le dire, que son amour et sa confiance en Notre-Dame de Bon Secours conduira à partir en mission après avoir été ordonné prêtre en 1909 pour devenir en 1956 archevêque de Cotonou et père du Bénin Chrétien.

 

Après l’office des Laudes de la Vierge Marie, chanté en l’église Saint-Martin de Brognon, une trentaine de pèlerins se sont mis en marche avec recueillement en direction de la chapelle Notre-Dame de Bon Secours à Arceau.

 

Les fidèles ont prié le chapelet tout au long du chemin en méditant les mystères glorieux et en chantant les litanies de la Vierge.

Après une heure de marche, les marcheurs sont arrivés à la chapelle, accueillis par une trentaine d’autres paroissiens.

La messe a été célébrée en plein air devant la chapelle par le père de Guibert, curé de la paroisse.

 

À la fin de la célébration, le célébrant s’est agenouillé devant la statue de la Vierge Noire pour redire la prière de consécration de la Paroisse de Saint-Julien à Notre-Dame de Bon Secours.

 

S.B.