Le parcours Alpha Jeunes continue malgré le confinement

En dépit du confinement, l’aumônerie du lycée Carnot à Dijon poursuit ses activités en cette fin d’année avec notamment le parcours Alpha jeune qui a dû s’adapter en utilisant cet outil incontournable qu’est la visioconférence.

Le père Augustin Pascal, aumônier du lycée, indique : « On garde le même rythme dans l’agenda : une réunion tous les 15 jours, sauf exception. »

Après un temps de prière, et le visionnage d’une vidéo, l’aumônier les répartit en sous-groupes pour échanger sur les 3 questions que comporte le court-métrage.

Remettre les jeunes en face de leurs rêves

« Lors de la deuxième rencontre, les jeunes ont dû répondre aux questions suivantes : Pour quoi voudrais-tu être célèbre ? (à quoi ça sert d’être célèbre ? en vue de quoi ?) Selon toi, pourquoi Jésus est-il aussi célèbre ? Selon les gens, qui est Jésus ? », reprend le père Augustin qui poursuit :

« La première réunion avait pour but de briser la glace et de les remettre en face de leurs rêves. La célébrité en est un. Mais est-ce si important d’être célèbre ? Peut-être que certains ont vu que ça pouvait être assez vain si ce n’est pas pour faire profondément du bien. La deuxième réunion a obligé les jeunes à s’interroger ce qui fait que Jésus est vraiment célèbre. Dans un groupe il y a eu une belle réflexion : « Si Jésus est Dieu, c’est normal qu’il soit célèbre, car Dieu souhaite être connu en vérité. Jésus ne laisse pas indifférent c’est bon d’en prendre conscience ». »

Partager leurs questions… avec leurs camarades

La troisième réunion a rejoint la question de Jésus dans l’Évangile : « Aux dires des gens, qui suis-je ? »

Le père Augustin Pascal conclut  : « Il est bon de voir que d’autres n’ont pas fait l’expérience de Jésus, n’ont pas les mêmes points de vue…pour peut-être leur répondre.

La dynamique de groupe a pour but l’échange en vue de l’édification, de la mission ensuite. D’où les 3 questions qu’ils sont invités à poser à leurs camarades de classe. Ils partagent leurs réponses à la rencontre suivante. »