Les confessions reprennent…dans certaines paroisses

Suite au déconfinement, initié ce lundi, plusieurs paroisses du diocèse de Dijon proposent des confessions, tout en respectant la distanciation et les gestes barrières qui restent en vigueur actuellement.

Photo d’illustration (2018)

A Dijon, la paroisse de Saint-Bernard rappelle, sur un panneau situé à l’entrée de l’église Saint-Bernard, les règles de distanciation. Un espace de confession a été aménagé dans une grande salle attenante à l’église où les personnes peuvent se désinfecter les mains. Pendant la confession, une vitre en plexiglas sépare la personne qui se confesse et le prêtre, équipé d’une visière. La sortie se fait par une autre porte pour que les gens ne se croisent pas.

La cathédrale Saint-Bénigne rouverte…sous conditions

Ce sont des systèmes similaires que l’on retrouve dans les autres paroisses. La paroisse Dijon Notre-Dame propose des confessions dans un confessionnal où la grille a été protégée par un film plastique. Les paroisses de Dijon Saint-Bénigne et de Dijon Saint-Michel reprennent les confessions à partir de ce jeudi, sur rendez-vous. Notons que la cathédrale Saint-Bénigne est (r)ouverte depuis mardi entre 14h et 18h. Une personne veille à ce qu’il n’y ait pas plus de 10 personnes en même temps.

D’autres paroisses, comme Dijon Sainte-Chantal ou Dijon Saint-Pierre, vont elles aussi reprendre les confessions dans quelques jours. Un peu plus loin de Dijon, comme à Beaune, Nuits-Saint-Georges, Messigny-et-Vantoux ou encore Meursault et Nolay, les curés respectifs confessent les personnes qui en font la demande.