Les étudiants ont réfléchi sur la notion de liberté

Le jeudi 12 mars, devant les étudiants du centre catholique universitaire de Dijon (CCU), Cathy Sapin est intervenue sur le thème “Construire sa liberté”.

Une étudiante raconte : « Nous avons été invités à prendre du recul sur le vaste thème qu’est la liberté. La soirée s’est déroulée en deux temps : un premier temps en petits groupes de quatre personnes pour discuter d’une question choisie parmi plusieurs telles que « mes sentiments, mes émotions : guides ou obstacles pour ma liberté ? » ; « Raison et liberté : mariage heureux ou contre-nature ? » ; « Le choix, l’engagement amputent-ils ma liberté ? » ; « Qu’est-ce qui limite ma liberté ? Pour le meilleur ou pour le pire ? »

Nos émotions, guides et obstacles de la liberté

Dans la deuxième partie de soirée, nous avons mis en commun nos réflexions sur les questions ci-dessus et avons ensuite eu des réponses plus approfondies de Madame Sapin. Avec mon groupe, nous avons discuté des sentiments et émotions comme guides ou obstacles de la liberté. Il en est ressorti que nos émotions influencent nos choix puisqu’ils sont naturels chez chacun de nous. Les sentiments et émotions sont le contraire de la raison, ils sont des outils à notre service et par l’inverse. Il faut donc savoir les contrôler.

Madame Sapin nous a ensuite expliqué que les émotions définissent ce que nous sommes, qu’elles sont de bons serviteurs mais de mauvais maîtres. Suite au debriefing de chaque groupe, elle a donné plusieurs définitions de la liberté. La première, datant du 12ème siècle est élaborée par saint Thomas d’Aquin. Selon lui, la liberté est la capacité de l’Homme à poser des actes de liberté sans entraves. Saint Thomas d’Aquin fait référence aux entraves naturelles, c’est-à-dire à la volonté que tout homme a à faire le bien, à trouver le chemin qui mène au bonheur

Avoir confiance en la volonté de Dieu

Le père Pinckaers a dit plus tard que la liberté de qualité est acquise grâce aux vertus de justice, de cohérence et de bien. Il dit donc que la liberté est un art qui se conquiert. Cependant, la définition de la liberté que l’on entend le plus souvent est celle de la capacité à choisir en indifférence entre le bien et le mal. Or la définition chrétienne de la liberté serait plutôt d’avoir le bien pour objectif en faisant la volonté de Dieu. Et pour cela, il faut L’aimer et avoir une pleine confiance en Lui. Ce fut donc une soirée très réussie et très intéressante durant laquelle Madame Sapin nous a beaucoup appris.

Victoire de Griffolet