Qui est sainte Reine ?

Comme chaque année depuis plus d’un millénaire, le village d’Alise-Sainte-Reine va fêter sa sainte patronne ce week-end du 24-25 août. Le « Mystère » est le nom du spectacle qui commémore la vie et le martyre de cette jeune fille, les personnages étant interprétés par des acteurs et figurants amateurs.

Un petit saut dans l’Histoire s’impose pour (re)découvrir la figure de cette sainte…

En 252, Reine, une jeune Gauloise de 16 ans, faisait paître ses moutons au pied du mont Auxois. Le gouverneur romain des Gaules de l’époque, Olibrius, voulut abuser d’elle mais elle résista et refusa le mariage pour ne pas abjurer sa foi. En raison de ce refus, Reine fut martyrisée, puis décapitée.

Plusieurs miracles attribués à la Sainte

Son corps fut transféré hors de la ville d’Alésia où on bâtit pour elle une basilique au-dessus de son tombeau. Parmi les miracles qu’elle accomplit, on trouve la guérison d’un enfant nommé Hériboldus guéri d’une forte fièvre, la guérison d’un homme suite à l’application d’un morceau de bois du brancard de la sainte, ou encore la guérison d’un aveugle.

Dès le siècle suivant, son culte se développa. En 628, elle est vénérée à Alise-Sainte-Reine, village qui la choisit comme sainte patronne. Le « mystère » célébré en son honneur est attesté depuis 866. Il s’agit du plus ancien mystère célébré sans interruption en France !

Lors du mystère de Sainte Reine, les reliques de cette dernière sont exposées pendant la messe…

Plus d’informations sur ce site