Rencontre de prière pour l’unité chrétienne à Is-sur-Tille

C’est le dernier jour de la semaine de prière mondiale pour l’unité des chrétiens (18-25 janvier), le vendredi 25 janvier dernier, que des chrétiens de notre grande paroisse, rejoints par des chrétiens de paroisses ou d’Eglises dijonnaises issus de différentes confessions chrétiennes, ont choisi de se retrouver tous ensemble pour s’unir, comme ils le font depuis des années, dans un esprit de grande amitié fraternelle, à la prière du Christ : « Père, qu’ils soient un pour que le monde croie. »

Cette année, le thème était proposé par les chrétiens d’Indonésie avec deux textes de référence : Deut, 11-20 : « Tu rechercheras la justice, rien que la justice. » et le Psaume 85(84) : « Justice et paix s’embrassent »

En point d’orgue, le temps de la prière et du partage spirituel. En introduction, la présentation du thème, suivi d’un temps de louange et d’adoration, accompagné par les guitares et le djembé. Moment de grâce, où nous exprimons à Dieu la joie d’avoir un même Père et la volonté de suivre tous ensemble Jésus.

Un désir d’unité au sein de la paroisse

Après le temps de demande de pardon pour nos manquements à l’amour de nos frères, un temps de partage en petits groupes, autour du Psaume 85(84) était proposé.

La prière s’est ensuite prolongée par la récitation, par Madeleine, (une fidèle aînée de ces rencontres) d’un poème : « la couronne effeuillée », la proclamation de notre foi commune avec le crédo de Nicée Constantinople (dans sa traduction œcuménique), l’intercession et le Notre Père récité puis chanté, avant la bénédiction finale.

La grande joie de cette édition fut la présence de jeunes de la « Génération C » qui s’étaient partagés pour être d’une part avec la veillée des confirmands, avec lesquels nous étions en communion de prière, et d’autre part pour venir vivre cette soirée de prière pour l’unité des chrétiens. Ainsi cette soirée a été intergénérationnelle, le plus jeune ayant 16 ans et le plus âgé 97 ans ! Elle a aussi souligné un désir et souci d’unité au sein même de notre paroisse, ce qui est très prometteur !

Merci Seigneur !

Anne Liotard