Fête de Saint Vorles à Marcenay et Châtillon

Comme tous les ans, les paroissiens de Marcenay et de Châtillon-sur-Seine ont fêté Saint Vorles, leur saint patron, les 16 et 17 juin.

Le samedi 16 juin, dès 9 heures, 10 personnes se sont retrouvées à Plaines-St-Lange (10), village où le prêtre Vorles, qui avait le don de bilocation, avait sauvé un enfant des flammes alors qu’il célébrait une messe à Marcenay. Accueillies très chaleureusement par le maire, elles ont visité la maison qui a brûlé devenue une chapelle.

Après la visite de l’église du village et un temps de prière, les marcheurs, dont le père Luwala, ont parouru 22 kilomètres, entrecoupés par un pique-nique, pour aller à Marcenay où ils ont pu se reposer un peu.

Puis un cortège, formé par les membres de la Confrérie Saint-Vorles, des paroissiens de Marcenay et des 4 paroisses, précédé par les 2 reliquaires, s’est rendu en procession au calvaire Saint-Vorles puis à l’église de Marcenay où le père Luwala a célébré la messe suivie par une belle assemblée. Au cours de la messe, il a été intronisé « Confrère de Saint Vorles ».

Après la messe, le cortège s’est rendu à la mairie pour un verre de l’amitié offert par la municipalité de Marcenay.

Le dimanche 17 juin, à partir de 10 heures, partis du kiosque de la mairie de Châtillon, les membres de la Confrérie Saint-Vorles, bâton de procession, banderole et reliques en tête, ont été accompagnés par le père Paul Houdart, déjà confrère, et de nombreux paroissiens pour traverser la ville, accéder à l’église Saint-Vorles par les grands escaliers et arriver sur le parvis de l’église, totalement réaménagé.

Après l’homélie a eu lieu le 22ème chapitre de la Confrérie au cours duquel un nouveau bâtonnier a été désigné et trois paroissiennes, dévouées aux enfants, intronisées consœurs. Une famille de Bissey-la-Pierre a reçu la garde du bâton de procession pour un an.

Ce chapitre étant clos, le père Houdart a béni un nouvel orgue pour l’église Saint-Vorles, selon un rituel très précis. À la fin de la messe, le maire de Châtillon, a annoncé la fin prochaine des travaux à l’église Notre-Dame qui seront suivis de la réfection de la toiture de Saint-Jean avant de lancer l’étude – très attendue – des travaux à Saint-Nicolas.

L’après-midi, les vêpres ont eu lieu à l’église de Vix, après la visite du Mont Saint-Marcel et de la croix du Mont Roussillon.

Marie-Claire Moissenet