Une centaine de Bourguignons du Chemin Néocatéchuménal à Rome

Samedi 5 Mai 2018 à l’initiative de Kiko Arguello, initiateur du Chemin Néocatéchuménal, environ 150 000 frères, représentant plus de 120 nations où ce mouvement catholique est présent, se sont donnés rendez-vous à Tor Vergata pour célébrer le 50° anniversaire du début du Chemin à Rome. La rencontre avait lieu sur le même site où Saint Jean Paul II avait rencontré les jeunes des JMJ à l’occasion du Jubilée de l’an 2000.

Le Pape François a été invité à cette occasion pour chanter avec eux le Te Deum – en remerciement à Dieu – et pour envoyer plusieurs dizaines de familles dans le monde entier afin de constituer des « Missio Ad Gentes » *. Il a aussi envoyé dans les paroisses de la périphérie de la capitale plusieurs communautés de Rome qui ont déjà terminé le Chemin.

Ces deux formes de mission répondent à l’appel du Pape à évangéliser les « périphéries existentielles ».

Près d’une centaine de frères des Communautés Néocatéchuménales de Bourgogne ont fait le déplacement, en particulier de Dijon, Beaune et Macon, ainsi que quelques jeunes de Strasbourg.

Au cours d’un pèlerinage de quatre jours ils ont pu rencontrer le Pape à Tor Vergata et à Saint Pierre à Rome lors de l’Angelus du Dimanche, et marcher sur les pas de Saint François à Assise.

Le groupe était accompagné par l’équipe Itinérante du Chemin en Bourgogne Franche Comté : Christel, Domenico et le Père Guy, ainsi que Francisco, séminariste du séminaire Redemptoris Mater de Strasbourg, actuellement en « stage » dans l’équipe.

* Chaque Missio Ad Gentes est constituée de 4 ou 5 familles avec leurs enfants, d’un prêtre et d’un séminariste. Ces « Missio » s’installeront le plus souvent dans les quartiers difficiles afin de rendre visible à travers leur vie l’Amour du Christ.