Décès & Obsèques : Père Henri DESVIGNE

Décès du Père Henri DESVIGNE

DESVIGNE HenriLe Père Henri DESVIGNE, prêtre du diocèse de Dijon, est décédé ce jeudi 2 février au C.H.U de Dijon.

Ses obsèques présidées par Mgr Minnerath seront célébrées

le lundi 6 février à 9h30,
en l’église Saint-Michel de Dijon.

Ci-dessous, l’avis de décès du Vicaire Général, le Père Eric Millot.

Avis de décès du Père Henri DESVIGNE


Homélie du Chanoine André NURDIN aux obsèques du Père Henri DESVIGNE

Henri Desvigne est né le 10 décembre 1925 à Dijon et c’est à l’église Notre-Dame de Dijon qu’il a été baptisé. Et c’est à Dijon qu’il a également suivi l’ensemble de ses études, y compris des études de droit avant d’entrer au grand séminaire de Dijon. Ordonné diacre en 1949, c’est le 29 juin 1950 qu’il fut ordonné prêtre à la cathédrale de Dijon.

De 1950 à 1956, son premier poste pastoral fut d’être vicaire à la paroisse St Jean de Dijon puis durant deux ans, vicaire à Précy Sous Thil, pendant un an préfet de division à l’école St François de Sales et à nouveau vicaire à St Jean de Dijon puis à St Pierre de Dijon en 1961.

C’est en 1964 qu’il eut sa première responsabilité diocésaine en devenant  secrétaire diocésain de pastorale d’ensemble : il était alors chargé des questions de sociologie religieuse dans le diocèse.

En 1975, il a été nommé official du diocèse de Dijon, tâche qu’il assura jusqu’en 1990, date à laquelle il fut nommé chanoine titulaire, juge à l’officialité et durant de nombreuses années, il est resté responsable du bureau des mariages.

Il serait bien difficile d’énumérer toutes les services qu’il a rendus aux uns et aux autres en acceptant de devenir  l’aumônier de nombreux groupes et mouvements, d’écoles, d ‘établissements de soin, de maisons de retraite. Ayant été accueilli à la maison du clergé il y a quelques années, il a toujours voulu rester au service d’un certain nombre d’établissements. Ce ne sont que les problèmes de santé qui l’ont contraint à y renoncer ces tout derniers mois.

Ce 2 février 2012, en la fête de la Présentation du Seigneur, il est décédé au Centre hospitalier de Dijon où il venait d’être admis. Ce jour-là, la liturgie nous donnait à écouter les paroles du vieillard Syméon qui accueillait Jésus au temple : « Maintenant, ô Maître, tu peux laisser ton serviteur s’en aller dans la paix, selon ta parole. »

Le serviteur Henri Desvigne s’en est allé. Que le Seigneur l’accueille aujourd’hui dans sa paix.

Ci-dessous, l’homélie du Chanoine André NURDIN lors des funérailles du Père Henri DESVIGNE (lundi 6 février 2012).

Homélie du chanoine Henri DESVIGNE