Décès & Obsèques : Père Marc BERBEY

Décès du Père Marc BERBEY

1632Le Père Marc BERBEY, prêtre du diocèse de Dijon, est décédé ce dimanche 24 juillet 2016 à la « Maison du Clergé ».

Le Père Marc Berbey est né en 1925 et a été ordonné prêtre le 29 juin 1957. Il a été vicaire à la paroisse de Seurre jusqu’en 1966 puis curé de la paroisse de La Bussière-sur-Ouche où il est resté jusqu’à sa retraite en 2000.

Ses obsèques seront célébrées le mercredi 27 juillet 2016 en l’église Saint-Michel de Dijon.

L’inhumation aura lieu le même jour au cimetère de Saint-Victor-sur-Ouche.

Nous l’accompagnons de notre prière.

 

Ci-dessous (ici) l’avis de décès du vicaire général.


Homélie du P. Pierre Cunier aux obsèques du Père Marc BERBEY

1632L’église Saint-Michel a accueilli en ce mercredi 27 juillet les anciens paroissiens, de nombreux prêtres du diocèse, les Sœurs, le personnel et les résidents de la « Maison du Clergé » qui étaient venus entourer la famille du P. Marc Berbey, décédé le dimanche 25 juillet 2016.

Dès le début de la célébration, ont aussi été évoqués tous ceux qui n’avaient pu être présents à cette célébration : Monseigneur Minnerath qui s’est uni par la prière, et de nombreux membres de la famille du P. Berbey, retenus par divers engagements.

Il a d’abord été rappelé que Marc Berbey a été prêtre durant 59 ans : 59 années de service du diocèse humble, effacé, mais si marquant pour tous ceux qui l’ont connu.

Né à Dijon, baptisé en l’église Saint-Joseph de Dijon, il a été aussi très attaché La Bruyère, dans le canton de Seurre, où ses parents ont également vécu.

Marc Berbey avait commencé par faire des études de philosophie à l’université et a préparé une thèse sur le philosophe Malebranche qui l’a profondément marqué.

Ordonné prêtre en 1957, il a d’abord été nommé vicaire à Seurre où il est resté jusqu’en 1966. Et c’est en 1966, qu’il est devenu curé de la Bussière-sur-Ouche où il a demeuré jusqu’à sa retraite.  C’est en 2005 qu’il a rejoint la « Maison du Clergé » où il a été un résident discret et attentif.

Cette célébration de ses obsèques a été l’occasion de rendre grâce pour ce long et beau ministère du P. Marc Berbey. Et c’est le Père Pierre Cunier, prédécesseur du P. Berbey comme curé de La-Bussière-sur-Ouche et surtout son confrère de la Maison du Clergé qui a prononcé l’homélie (voir ci-dessous).

A l’issue de la célébration, c’est au cimetière de Saint-Victor-sur-Ouche, village de son ancienne paroisse, que le Père Marc Berbey a été inhumé selon ses souhaits. A cette occasion, ses anciens paroissiens lui ont adressé le message suivant :

« Après quelques années à la paroisse de Seurre, le Père Marc est arrivé à La Bussière en 1966. Tout laisse à penser qu’il y a été bien accueilli et apprécié de ses paroissiens puis qu’il n’a quitté ces lieux qu’en 2000, à l’âge de la retraite avec beaucoup de tristesse.

Les colères du Père Marc étaient bien connues mais c’était la plupart du temps de saines colères comme le jour où il a appris l’assassinat des moines de Tibhérine, il a alors sonné les cloches de sa belle abbatiale avec une énergie pas ordinaire.

De l’énergie, il en a aussi déployée avec les enfants du catéchisme. A l’écoute des familles, il a partagé les moments de joies, baptêmes, mariages mais aussi les moments de tristesse.

Merci, Père Marc, de nous avoir permis de bénéficier de votre précieux ministère, nous vous disons notre reconnaissance et nous vous confions à la miséricorde du Seigneur.

Ensemble, en nous donnant la main, nous pouvons dire : Notre Père. »

Ci-dessous (ici), homélie prononcée par le P. Pierre Cunier au cours de la célébration en l’église Saint-Michel de Dijon.