Homélie du P. Pierre CUNIER pour les funérailles du P. Sylvain GRAILLOT

1595Ce vendredi 10 juin, la nef de l’église Notre-Dame de Dijon s’est remplie des anciens paroissiens et des prêtres du diocèse pour la célébration des obsèques du P. Sylvain Graillot décédé en début de semaine.

Au cœur de l’assemblée, les chrétiens qui l’ont connu lorsqu’il était vicaire à Arnay-le-Duc (1954-1986), à Auxonne (1956-1960), à St-Michel de Dijon (1960-1967) ; lorsqu’il a été curé à Laignes (1967-1970), à Longchamp (1970-1981), à Talant (1981-1986) ; ou lorsqu’il a été aussi vicaire à Notre-Dame de Dijon (1986-1997) ou à Saint-Bénigne de Dijon (1997-2004). Mais il y avait aussi de nombreux prêtres et diacres qui entouraient l’archevêque qui présidait la célébration, ainsi que les religieuses, les résidents et les personnels de la maison du clergé, les animateurs liturgiques de la paroisse Notre-Dame : tous sont venus rendre grâce pour le long et beau ministère du P. Sylvain Graillot.

C’était un homme discret et il avait lui-même demandé qu’on ne parle pas de lui au cours de ses obsèques. Cependant beaucoup se sont souvenus de son attachement à l’Eglise et particulièrement de son souci des vocations sacerdotales et religieuses.

C’est le P. Pierre Cunier qui a prononcé l’homélie et que vous pouvez lire en cliquant ici

A l’issue de la célébration, le P. Sylvain Graillot a été inhumé, selon sa volonté, dans le caveau familial du cimetière de Longecourt-en-Plaine.

 

Photos : © Marie-Aleth Trapet