Pèlerinage : un jour à Nevers

Journée de pèlerinage à Nevers le 25 mars 2023, fête de l’Annonciation

Ce sont deux autocars, qui, en ce jour de la fête de l’Annonciation, ont conduit une centaine de pèlerins de Côte d’Or vers Nevers, à la rencontre de Bernadette.

Journée relatée par deux pèlerines, l’une du doyenné Saône Vingeanne et Tille (bus 2), l’autre de Dijon (bus 1)

Doyenné Saône Vingeanne et Tille : Une journée pour une quête vers l’humilité, vers l’obéissance, la charité.

C’est sous la pluie, en cette fête de l’Annonciation, tôt le matin, que le demi doyenné composé des paroisses de Mirebeau, Pontailler sur Saône, Selongey et Fontaine Française est parti en pèlerinage à Nevers sur les traces de Sainte Bernadette. Grâce au service des pèlerinages, que nous tenons à remercier ici, qui nous a permis de nous joindre au pèlerinage diocésain, un bus complet a pu être mis à sa disposition.

Après un voyage sans histoires, si ce n’est celle de Bernadette, …nous sommes arrivés à Nevers où notre chauffeur a dû faire des prouesses, pour se sortir de la nasse étroite où nous avait envoyés,  une déviation causée par des travaux.

Notre arrivée a été immédiatement suivie de la messe et du repas, qui nous a permis un temps d’échanges bénéfiques avec nos voisins de doyenné. Puis une conférence suivie d’un dialogue avec sœur Suzanne nous a conté la vie toute d’humilité et de simplicité de Sainte Bernadette.

Chacun connaît peu ou prou la connaît : Bernadette Soubirous, une jeune paysanne de Lourdes, va avoir 18 apparitions de la Vierge Marie entre le 11 février et le 16 juillet 1858. Interrogée de nombreuse fois, par des adultes qui ne la ménagent pas ; elle répète sans se lasser « « Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire ». Elle meurt à Nevers très jeune après avoir choisi d’entrer dans la communauté des sœurs de la Charité à Nevers au service des malades et des plus pauvres. Son corps intact y est exposé.

Chacun s’est promené dans le jardin et recueilli devant la statue de Notre Dame des eaux (qui, les bras ouverts comme pour attirer à elle, ressemblait bien davantage à la « belle dame » qui lui était apparue, que la statue « traditionnelle » de la grotte de Lourdes) où Bernadette aimait se recueillir avant de terminer ce pèlerinage autour d’une vidéo très réaliste sur cette riche vie.

 Bénédicte

Dijon : à la rencontre de Bernadette et du sourire de « La Dame »

Le départ du bus de Dijon est prévu à 7h30. Il pleut mais qu’importe, chacun est heureux de se rendre à Nevers.

Dans le car, le père Didier Gonneaud nous entraîne vers une meilleure connaissance de Bernadette, de sa vie bien rude, de son accueil de l’imprévu dans sa vie, de sa rencontre avec la Vierge qui la regarde, qui lui sourit.

Belle route à travers le Morvan où le soleil se fraie un chemin entre les nuages et donne une belle couleurtanière au paysage qui défile sous nous yeux.

Nous arrivons pour 11h à Nevers. Un petit temps de halte et nous retrouvons le groupe qui vient du Nord de la Côte d’Or pour lé célébration de la messe à 11h30. Les prêtres se joignent aux dominicains pour célébrer ensemble l’Eucharistie. La chapelle est remplie : quelle belle fête !

Nous déjeunons à saint Gildard, puis nous nous retrouvons tous pour un après-midi très riche.

Après le film, nous reprenons le car. Petite « conférence » du père Gonneaud sur Marie et la statue de la Vierge de Lourdes.

Notre chauffeur Ali nous parle un instant des voyages qu’il a déjà accompagnés . Et comme le ramadan a commencé, il nous dit un mot sur les exigences de ce jeûne.

Très belle journée qui nous donne envie d’aller à Lourdes cet été pour continuer le chemin avec Bernadette.

Anne-Marie

Partager