A Genlis : réflexion sur le processus synodal et un lien avec le « dimanche de la parole de Dieu »

Samedi matin 22 janvier 2022, ce sont 22 personnes des paroisses de Genlis et Saint-Just-de-Bretenières qui se sont retrouvées à Genlis, pour approfondir le sens du synode et de processus synodal.

Après un exposé du Père Raoul Mutin sur ce que signifie la synodalité, le groupe a souhaité se retrouver le 12 mars prochain, afin de vivre une expérience synodale. Les participants ont alors déterminé les questions auxquelles, éclairés de l’Esprit Saint, ils vont réfléchir à la maison, avant de vivre un partage synodal en mars. Ces questions ont trait à la mission : comment approcher ceux qui ne sont pas membres des actifs de notre communauté ? Comment toucher ceux qui ne se sentent pas concernés ? Comment faire pour « attirer » ceux qui ne viennent pas à l’Eglise ? Comment « garder et intéresser » ceux qui viennent encore ?

Le lendemain, dimanche, c’était le « dimanche de la parole de Dieu ». A Genlis, au cours de la messe dominicale, le livre de la Parole était mis en évidence dès la procession d’entrée. Un beau lien pouvait être fait entre Synode et écoute de la parole. Le processus synodal invite en effet à porter attention à l’écoute communautaire de la parole de Dieu. Et l’extrait du chapitre 8 du livre de Néhémie, qui était alors proclamé ce dimanche, est précédé d’un verset qui exprime bien cette invitation à l’écoute communautaire : «  Tout le peuple se rassembla comme un seul homme ».  (Ne 8,1)