Un « marathon de prière » au mois de mai pour la fin de la pandémie

Invitation à prier le chapelet durant ce mois marial

En ce temps de Covid, notre Pape François propose tout au long de ce mois un marathon de prière. Ce « marathon » est centré sur le thème suivant : « l’Église priait Dieu avec insistance » (Actes 12,5).

Au cours de ce mois traditionnellement consacré à la Vierge Marie, les catholiques du monde entier sont invités par le Souverain Pontife à réciter tous les soirs à 18 h le Rosaire.

Par cette chaîne de prière, les fidèles sont exhortés à « demander la fin de la pandémie ». « Cet appel communautaire vise à réaliser une prière continue, répartie sur les méridiens du monde, s’élevant sans cesse de toute l’Église vers le Père par l’intercession de la Vierge Marie », explique le Vatican.

L’emploi du mot « marathon » n’est pas anodin puisqu’il renvoie à une image sportive. Comme pour mieux souligner l’aspect d’endurance et de solidarité que requiert cette prière, où les victimes de cette pandémie et tous ceux qui souffrent seront confiés à la Vierge Marie.

De nombreux sanctuaires se joignent à cette initiative

Ainsi, tout au long du mois de mai, « trente sanctuaires représentatifs, répartis dans le monde entier », conduiront chacun leur tour la prière du Rosaire.

Trente sanctuaires du monde entier guideront à tour de rôle la prière mariale, chaque jour à 18 h, en direct sur les médias officiels du Saint-Siège.
Le Pape François a ouvert ce mois de prière le 1er mai et le clôturera le 31.

Les trente sanctuaires représentatifs choisis pour mener la prière mariale un jour du mois sont les suivants : Notre-Dame de Walsingham en Angleterre ; Jésus le Sauveur et Mère Marie au Nigeria ; Notre-Dame de Częstochowa en Pologne ; basilique de l’Annonciation à Nazareth ; Sainte Vierge du Rosaire en Corée du Sud ; Notre-Dame Aparecida au Brésil ; Notre-Dame de la Paix et du Bon Voyage aux Philippines ; Notre-Dame de Lujan en Argentine ; Sainte Maison de Lorette en Italie ; Notre-Dame de Knock en Irlande ; Notre-Dame des Pauvres à Banneux, Belgique ; Notre-Dame d’Afrique en Algérie ; Notre-Dame du Rosaire de Fatima au Portugal ; Notre-Dame de la Santé en Inde ; Notre-Dame Reine de la Paix à Medjugorje, Bosnie ; cathédrale Sainte-Marie en Australie ; Immaculate Conception aux États-Unis ; Notre-Dame de Lourdes en France (le mardi 18 mai) ; Meryem Ana en Turquie ; Nuestra Señora de la Caridad del Cobre à Cuba ; Notre-Dame de Nagasaki au Japon ; Nuestra Señora de Montserrat en Espagne ; Notre Dame du Cap au Canada ; National Shrine Our Lady Ta’ Pinu à Malte ; Nuestra Señora de Guadalupe au Mexique ; Mère de Dieu à Zarvantysia en Ukraine ; la Vierge Noire d’Altötting en Allemagne ; Notre-Dame du Liban ; Notre-Dame du Rosaire de Pompei en Italie.

Tous les sanctuaires du monde sont invités à prier selon la manière et la langue dans lesquelles la tradition locale s’exprime, pour invoquer la reprise de la vie sociale, du travail et des nombreuses activités humaines qui ont été suspendues pendant la pandémie.

Les paroisses de notre Diocèse se joignent à cette initiative papale.

Bon mois de mai à tous et bon… marathon !