Les “méthodes naturelles” : chemin de bonheur ?

On entend à propos des méthodes naturelles de régulation des naissances : « C’est pas fiable, c’est trop dur, c’est contre nature… » En réalité, qu’est ce que cela représente pour un couple de vivre sa sexualité au rythme de la fertilité de la femme ? Pourquoi cela est-il apparu si bon au pape Paul VI au point qu’il l’indique comme « chemin de bonheur pour l’homme » ?

Plus de 50 ans après l’encyclique Humanae vitae, cette manière de vivre sa sexualité reste encore mal connue des catholiques eux-même, alors qu’aujourd’hui, nos contemporains font le choix des méthodes naturelles pour des raisons écologiques.

Une méthode naturelle bien enseignée et bien suivie a un taux de grossesses non programmées équivalent à celui de la pilule. Pour cela, il faut que le couple bénéficie d’une formation complète et qu’il fasse le point à chaque grand changement (naissance…) voire même chaque année. L’accompagnement, avec un expert, est fondamental (environ 4 entretiens).

Mieux vivre la communion conjugale

De par le sacrement de mariage, tout chrétien est appelé à aimer son conjoint d’un amour de communion. Un amour qui désire le bonheur de l’autre et donc sa sainteté. Cet amour de communion correspond à aimer de l’amour même du Christ. Vivre sa sexualité au rythme de la fertilité de la femme, qu’est ce que ça change dans le couple ? L’homme respecte sa femme et notamment son corps avec sa fertilité cyclique. La femme respecte son mari ; elle le reconnaît capable de maîtriser sa sexualité. Ensemble, ils choisissent de s’entraider à attendre… C’est une manière de vivre qui favorise la communion conjugale.

Une méthode exigeante qui renforce le couple

Si cette méthode demande patience et connaissance de soi (pour la femme notamment qui doit observer les signes de fertilité), elle offre au couple de trouver un moyen de dialoguer sur ce sujet. La joie est au rendez-vous et l’estime mutuelle grandit entre les époux. Dire son désir de l’autre au niveau charnel n’est pas tabou.

Si vous souhaitez franchir le pas en couple :

– sur le diocèse de Dijon, Agnès Corbet (03 80 27 32 25) ainsi que Clotilde des Pallières (06 83 12 26 94) sont là pour vous rencontrer et vous former à la méthode symptothermique Cyclamen (CLER amour et famille)

– en dehors du diocèse, vous trouverez toutes les coordonnées sur le site methodesnaturelles.fr.