Pourquoi le mois de mai est-il « le mois de Marie » ?

Plusieurs mois de l’année sont consacrés à la Vierge Marie mais celui qui l’est depuis le plus longtemps est le mois de mai (depuis 1724, Ndlr).

Voici quelques dates qui montrent que le mois de mai est lié à Marie depuis des siècles :

Tout d’abord, il faut savoir qu’au Moyen-Age, une coutume, la veille du 1er mai, demandait que dans chaque maison, on dresse un autel à Marie, orné de fleurs et de lumières. Devant ce autel, tous les jours de mai, la famille se réunissait pour prier en l’honneur de la Sainte Vierge. Chaque membre tirait ensuite un billet qui indiquait la vertu à mettre en application le lendemain.

Un peu plus tard, au XVIe siècle, saint Philippe Néri exhortait les jeunes gens à manifester un culte particulier à Marie pendant le mois de mai. Le 10 février 1638, la France est officiellement consacrée à la Sainte Vierge suite à un vœu prononcé par le roi Louis XIII.

En mai, ouvrons nos cœurs à Marie

A la veille de la Révolution, la vénérable Louise de France, fille de Louis XV et prieure du carmel de Saint-Denis, fait traduire certains ouvrages jésuites et met toute son énergie pour promouvoir la dévotion mariale. Cette dernière se généralise suite à son approbation officielle par Pie VII, le 21 novembre 1815.

Plus récemment, Jean Paul II a déclaré en mai 1979 lors d’une audience générale. « Ce mois de mai nous invitent à ouvrir nos cœurs à Marie d’une façon toute spéciale ».

Pour sa part, le pape François a souvent rappelé que Marie apprenait aux catholiques à « être de vrais disciples » : « Nous sommes venus frapper à sa porte, elle nous a ouvert, elle nous a fait entrer et nous a montré son fils. Elle nous demande maintenant : ‘Tout ce qu’il vous dira, faites-le !’ (Jean 2, 5) »

Pendant ce mois de mai, rapprochons-nous de Marie, n’hésitons pas à la prier, la chanter et nous confier à son intercession.