Don en Ligne
Messes et confessions
Trouver ma paroisse
Documents catéchétiques

Denier : le diocèse de Dijon espère 300 000€ d’ici la fin de l’année

Comme à chaque fin d’année, c’est “l’heure des comptes” pour le diocèse de Dijon. Rappelons comment est utilisé le denier de l’Eglise :

L’essentiel du denier est affecté au traitement des prêtres du diocèse, qu’ils soient actifs ou retraités. S’il est vrai que les effectifs diminuent du fait que les décès sont, depuis de nombreuses années, plus nombreux que les arrivées ou les ordinations sacerdotales, plusieurs facteurs contribuent à maintenir, voire augmenter, les dépenses consacrées à la vie des prêtres. Depuis l’an dernier, on compte 5 prêtres « actifs » supplémentaires.

Pas de subvention pour l’Eglise

Le denier permet aussi de payer les salaires des laïcs engagés sur diverses missions d’Eglise (catéchèse, services diocésains…). Rappelons aussi que l’Église ne touche aucune subvention, ni de l’Etat ni du Vatican.

A 15 jours de la fin de l’année, si l’on se réfère aux chiffres de 2018, le diocèse a besoin de 300 000€ pour atteindre le résultat de l’an passé. Comme chaque année, certains donateurs attendent les derniers jours de décembre pour verser leur obole.

Depuis janvier, plus de 500 donateurs manquent à l’appel, une tendance à la baisse qui se confirme d’année en année : on dénombre 1250 donateurs en moins sur deux ans. Autre tendance : les personnes de moins de 40 ans se font rare pour ce qui est du denier.

Un don de 100€ vous coûtera 34€

Heureusement, le don moyen est en augmentation : il a dépassé 220€ cette année. Ce qui correspond à moins de 20€ par mois. La page affectée au denier propose d’ailleurs une mensualisation des dons.

Rappelons enfin que vos dons, si vous êtes imposable, sont déductibles de vos impôts, à hauteur de 66%. Les dons effectués cette année permettront de bénéficier, en janvier, d’un acompte de crédit d’impôt correspondant à près de 40% du montant du don. Le reste (26%) sera remboursé dans le courant de l’année.

Pour faire un don, cliquez sur ce lien.