6 000 choristes de nombreux diocèses réunis à Lourdes pour deux jours

Alors que les évêques de France sont réunis à Lourdes toute cette semaine pour leur Assemblée plénière d’automne, le sanctuaire marial s’apprête à accueillir dans le même temps, ce week-end du 9 et 10 novembre, un autre événement, qui se tient tous les 4 ans. Il s’agit du rassemblement de l’association des chorales liturgiques pour la France (Ancoli).

Il s’agit de la 11e édition de ces « Ancolies », qui devrait réunir cette année plus de 6 000 choristes, soit, pour deux jours, la plus grande chorale liturgique de France. Tous ceux qui, habituellement, sont au service des assemblées paroissiales ou diocésaines deviennent une immense assemblée de chanteurs, réunie dans la basilique souterraine de Lourdes.

Au programme : célébrations, veillée baptismale, répétitions, rencontres…

Un groupe de choristes du diocèse de Dijon a été constitué par le service diocésain de musique liturgique (SDML) : il compte une trentaine de personnes.

Ce rassemblement est ouvert à tout chanteur, quel que soit son âge, qui participe au service du chant liturgique (que l’on sache déchiffrer une partition ou non). L’organisation des rencontres est assurée par ANCOLI (www.ancoli.com). Pour le logement et les repas, différentes formules sont proposées.

Votre correspondant ANCOLI :
Lise LADRET
sdml.dijon@yahoo.fr

L’Association Nationale des Chorales Liturgiques pour la France (ANCOLI), a pour objet de promouvoir le chant liturgique au service de l’assemblée, en lien avec l’Eglise de France, en favorisant l’exécution, l’enseignement et le développement du chant choral sous toutes ses formes.