Et vous, quel est votre saint(e) préféré(e) ?

Alors que nous sommes à l’avant-veille de la fête de la Toussaint, nous avons demandé à plusieurs personnes du diocèse de Dijon quel était le saint ou la sainte qu’elles préféraient.

Voici leurs réponses :

Pamela : « Ma sainte préférée est sainte Thérèse de l’enfant Jésus. Sa vie spirituelle  est caractérisée par la simplicité et l’humilité et avant sa mort elle a déclaré qu’elle passerait son ciel a faire du bien sur la terre.

Je me retrouve en priant avec elle et elle intercède toujours pour moi. »

Raphaël : « L’un des Saints que j’admire tout particulièrement est Saint Jean Paul car il est une figure contemporaine de lutte pour une paix universelle. Il a consacré sa vie à faire de tout chrétien des témoins de la Bonne Nouvelle à travers une évangélisation nouvelle. Pour moi, il a redonné un élan missionnaire vivant et dynamique en intégrant davantage les jeunes, membres de l’Eglise de demain, par la création des JMJ.

Il est selon moi l’un des plus grands prophètes de son temps, une image de réconciliation et sa phrase « N’ayez pas peur ! » résonne encore de nos jours avec tout autant de justesse. »

Pauline : « Mon saint préféré est Don Bosco parce qu’il va permettre à des jeunes perdus de trouver des repères dans leur vie, en ayant foi en eux et en leurs capacités et en leur permettant d’apprendre et d’avoir un métier.

Ce que j’aime en lui c’est qu’il n’abandonne personne, qu’il met sa confiance en ces jeunes en lesquels personne ne croit. Il leur donne leur chance »

 

Nathane : « Mon Saint préféré est saint Jean l’évangéliste. Parce que c’était l’apôtre le plus jeune de Jésus. Je m’identifie donc plus facilement à lui. Je trouve aussi que son évangile est particulièrement précis sur les événements. De plus l’Apocalypse reste pour moi l’un des livres les plus mystérieux de la Bible ; même les plus grands théologiens qui se sont penchés sur l’Apocalypse ne peuvent donner que « des pistes d’interprétation ».

En bref : je trouve que son évangile est plus accessible que les autres et que c’est un homme qui a eu accès à un mystère que les chrétiens n’ont pas encore vraiment compris… »

 

Delphine : « Ma sainte préféré est Mère Térésa. Je l’admire beaucoup car elle a accompli de grande choses avec une grande humilité. Elle a su poser un regard d’amour sur les personnes qui étais dans le besoin. Elle était au service de tous, sans faire de distinction entre les personnes puisqu’elle sont toutes « enfant de Dieu ». Elle aimait de façon très simple et très concrète dans ses actes auprès des plus pauvres. Elle se nourrissait de la prière pour rester dans une réponse à l’appel de Dieu. »

Je trouve qu’elle nous montre qu’on peux vivre, aimer et accomplir de grande choses de manière très concrète, avec la simple volonté d’aimer et servir Dieu. »

Nous publierons une autre série de témoignages, sur le même sujet, demain jeudi.

Retrouvez sur ce lien les horaires des messes de la Toussaint célébrées dans toutes les paroisses du diocèse.