Église en Côte-d’Or : avez-vous lu le numéro d’octobre ?

Le numéro d’octobre 2019 d’Église en Côte-d’Or vient de paraître. Le directeur de la publication du magazine diocésain répond comme chaque mois à nos questions.

Quel sujet de dossier avez-vous choisi pour ce mois d’octobre ?

« En raison du mois missionnaire extraordinaire, qui a débuté ce mardi 1er octobre, nous avons souhaité placer ce numéro sous le signe de la mission. Mais qu’est-ce que la mission ? Jean-François Minonzio, dans notre dossier spécial, explique que la Mission s’accomplit loin de nos frontières mais pas seulement : la Mission, c’est aussi notre engagement de baptisés, chez nous et maintenant. »

Qu’en dit Mgr Minnerath dans son édito ?

« Il commence son propos en soulignant qu’on ne peut être missionnaire à temps partiel : on l’est soit toujours, soit jamais ! Il rappelle l’expérience de l’Église en matière de mission, et conclut en disant que la meilleure méthode missionnaire est “le témoignage de notre vie vécue comme une libération, comme la joie du salut.” »

Dans Église en Côte-d’Or, on retrouve les actualités qui font la vie du diocèse…

« Nous évoquons notamment le déménagement des services diocésains au 3e étage de la Maison diocésaine, la rentrée des groupes de prière dijonnais, ou encore la session des nouveaux curés, fin août, à Fain-les-Moûtiers. »

Et du côté des paroisses ?

« Nos lecteurs découvriront le pèlerinage des paroissiens de Brazey-en-Plaine et de Saint-Jean-de-Losne à Nevers, ou encore la bénédiction de cartables dans une école de Dijon. Nous revenons également sur la disparition du père Marion, dont les obsèques ont eu lieu il y a quelques jours. »

La page Jeunes de ce numéro d’octobre d’Eglise en Côte-d’Or revient sur la Délégation catholique pour la coopération…

« Et c’est le père Luc Lalire, aumônier national de la DCC, qui a pris la plume pour raconter non seulement sa mission, mais aussi la manière dont les jeunes qui partent à l’étranger reviennent transformés par cette expérience de service des autres, dans un autre contexte culturel. Certains vivent de véritables conversions, et demandent à recevoir des sacrements une fois rentrés. »

Quel est le Visage diocésain ce mois-ci ?

« C’est le frère Jean-Claude qui a été interviewé sur les ondes de RCF en Bourgogne et dont nos lecteurs ont une synthèse de l’interview en dernière page d’Église en Côte-d’Or. Frère Jean-Claude vit à l’abbaye de Cîteaux depuis 57 ans, il a notamment été économe de l’abbaye pendant plus de 20 ans. Il explique notamment comment les visiteurs de Cîteaux sont touchés par l’atmosphère de prière et de silence des lieux… »

Si vous n’êtes pas encore abonnés, vous pouvez vous procurer Eglise en Côte-d’Or en vous rendant à l’accueil de l’archevêché ou de la maison diocésaine. Si vous souhaitez vous abonner, rendez-vous sur cette page.