Don en Ligne
Messes et confessions
Trouver ma paroisse
Documents catéchétiques

Un retour des Rogations en Côte-d’Or ?

Pendant les trois jours qui précèdent la fête de l’Ascension, en l’occurrence ce lundi, ce mardi et ce mercredi, subsiste une fête religieuse autrefois très suivie : il s’agit des jours de « Rogations ».

Ce terme vient du latin rogare, qui signifie « demander ». Il fait référence à l’Évangile du dimanche précédent, qui mentionne la phrase suivante : « Demandez ce que voudrez et cela vous sera accordé » (Jean 15, 7).

Dans le diocèse de Dijon, plusieurs paroisses ont choisi de relancer cette tradition ces dernières années, notamment celles de Brazey/Saint-Jean-de-Losne, Auxonne, Meursault/Nolay, ou encore Gevrey-Chambertin. Le curé de Meursault et de Nolay, le père Dominique Garnier, explique : « La fête des Rogations était autrefois très attendue, elle rythmait la vie paysanne, ce qui explique la présence des croix dites de rogations, dans certains champs et certaines vignes. »

Des prières et des formules de bénédiction permettent de garantir les trois récoltes majeures. Le premier jour est réservé aux prés (fenaisons), le deuxième aux champs (moissons) et le troisième à la vigne (vendanges). Des processions mêlent fidèles et agriculteurs, des haltes sont effectuées aux chapelles et aux croix de carrefours.

« Cette tradition s’est un peu perdue, à l’instar des pèlerinages locaux. On a la volonté de remettre les Rogations en place, cette fête touche toutes les personnes, qu’elles soient pratiquantes ou en marge de l’Eglise. La raison est simple : cette bénédiction touche leur travail, leurs préoccupations. La fête des Rogations a été relancée l’an dernier dans le secteur à la demande de vignerons. J’espère que cette tradition verra de plus en plus de participants dans les années qui viennent. C’est une belle occasion de se tourner vers la Création, pour l’action de grâce ou la demande. »