Eglise en Côte-d’Or : le numéro de mai vient de paraître

Le numéro de mai d’Eglise en Côte-d’Or vient de paraître. Le père Eric Millot, directeur de la publication du magazine diocésain, répond à nos questions.

Quel sujet de dossier avez-vous choisi pour ce numéro de mai ?

« Nous avons choisi de parler de la ruralité, et de la nécessité pour les paroisses rurales de se réinventer. Ce sont les pères Christian Baud et Dominique Garnier qui dressent un panorama des paroisses rurales aujourd’hui, des difficultés qu’elles peuvent rencontrer et des initiatives mises en place. Un jeune couple, qui a fait le choix de s’installer dans un secteur rural, témoigne, ainsi que le père Canat, curé de la paroisse de Venarey-Les Laumes. »

Qu’en dit Mgr Minnerath dans son édito ?

« Notre archevêque insiste sur l’évolution des territoires ruraux ces dernières années, tout en soulignant que de plus en plus de personnes aspirent à vivre à la campagne. Il rappelle le grand travail fourni aujourd’hui par les équipes d’animation paroissiale (EAP) et appelle des volontaires à s’engager pour aider leur paroisse rurale. »

Dans votre mensuel diocésain, on retrouve aussi l’actualité de vos paroisses, doyennés, et mouvements…

« Nous revenons notamment sur plusieurs pèlerinages de jeunes : le premier en Italie, où se sont rendus une cinquantaine de jeunes du diocèse, et le deuxième à la Salette, qu’ont rejoint 35 collégiens et lycéens. Nous évoquons également la retraite des servants d’autel de la paroisse Dijon Saint-Michel et la fête de l’Annonciation, à Dijon-Notre Dame, qui a vu la bénédiction d’enfants et de mères de famille. »

Vous revenez également sur les obsèques du père Pinston…

« Les derniers adieux au père Bernard Pinston, qui nous a quittés le 2 avril dernier, ont eu lieu le 6 avril. Ordonné prêtre en 1955, il a été pendant longtemps au service des mouvements d’action catholique. Dans l’homélie lue aux obsèques du père Pinston, le père André Jobard a rendu hommage à son frère prêtre, habité par la nécessité du don de soi et qui n’a pas hésité à aller aux ‘‘périphéries’’, selon les mots du Pape. »

La page solidarité de ce numéro de mai d’Eglise en Côte-d’Or évoque la visite des malades…

« C’est Bruno de Groulard, de l’aumônerie de l’hôpital de Vitteaux, qui prend la parole pour expliquer le quotidien d’un visiteur de malade. Il explique que l’écoute se fait avant tout avec le cœur. Il faut savoir que le service diocésain de la pastorale de la santé recherche des bénévoles pour visiter les nombreux malades de notre diocèse. »

Quel est le visage diocésain pour ce mois de mai ?

« Ce mois-ci, la page « Visages Diocésains » vous permet de faire la connaissance de Jean Siclier, qui est diacre permanent  pour le doyenné Val de Seine depuis plus de 25 ans. Il évoque son ministère et explique avec des mots très touchants comment il voit le Christ dans les blessés de la vie qu’il rencontre. »