Chapelle profanée : messe de réparation ce samedi matin

Lundi dernier, la chapelle du sanctuaire de Domois (commune de Fenay, Ndlr) a été profanée et fortement dégradée. Ces jours derniers, plusieurs médias en ont fait l’écho. Une messe de réparation sera présidée ce samedi matin par Mgr Minnerath, archevêque de Dijon. Le vicaire général du diocèse a précisé :

« Les réactions des uns et des autres ces derniers jours le prouvent une fois de plus : les dégradations d’églises touchent et blessent tous les chrétiens, tous ceux qui voient dans les édifices sacrés le signe et l’image de la présence du Christ. Et lorsque les espaces eucharistiques sont profanées, la douleur et le scandale sont encore plus grands.

« Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font »

Quand ces actions gravement injurieuses sont commises, on ne peut célébrer à nouveau le culte dans ce lieu tant que l’injure n’a pas été réparée par un rite pénitentiel.

C’est une telle célébration de réparation présidée par l’archevêque qui aura lieu au sanctuaire de Domois ce samedi à 10 heures.

La réaction des chrétiens face à de tels gestes ne peut être simplement une réaction de colère et encore moins de haine à l’égard des auteurs de tels délits. En se rappelant la parole du Christ sur la Croix : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » (Luc 23,34), ils veulent avant tout réaffirmer leur foi, c’est-à-dire la présence de Dieu et la victoire de Dieu sur le Mal. C’est donc une longue liturgie pénitentielle que l’Eglise nous invite à vivre dans une telle circonstance : demander pardon à Dieu, mais surtout chasser le Mal et redire la victoire de la Vie sur la mort.

A l’issue de la liturgie pénitentielle, le sanctuaire profané de l’église sera donc à nouveau béni avant de célébrer l’Eucharistie. »

Célébration de réparation, Chapelle du sanctuaire de Domois (21600 Fénay), samedi 7 avril 2018 à 10 heures.
Actualites-2