La formation des prêtres et des laïcs au cœur des débats du conseil presbytéral

Une nouvelle session du conseil presbytéral s’est tenue le vendredi 4 mai. Débutée par la célébration de la messe, ce conseil de prêtres élus ou nommés, réunis autour de l’archevêque, a présenté ses souhaits quant à la formation permanente des prêtres.

La formation permanente des prêtres

Si les prêtres sont sans cesse en  train de se former par leurs lectures et les sessions auxquelles ils participent, des journées de formation leur sont également proposées au sein du diocèse sur des sujets liés à leurs ministères. Ces temps de formation leur demandent un effort mais chacun reconnait la nécessité de ces temps d’approfondissement. Le service diocésain de formation leur fera prochainement des propositions pour la prochaine année pastorale.

Pastorale des funérailles

Cette réunion a été aussi l’occasion d’une nouvelle réflexion sur les célébrations d’obsèques qui précèdent une crémation. Tout en rappelant la préférence de l’Eglise pour l’inhumation, il convient de rappeler que, même avant une crémation, il est important que la célébration d’obsèques ait lieu dans l’église paroissiale du défunt. Une nouvelle organisation et une information plus large seront prochainement proposées à tous les chrétiens du diocèse.

La formation des laïcs

La réflexion des membres du conseil presbytéral a ensuite porté sur la formation à l’intention des laïcs. De nombreuses propositions existent mais elles ne rencontrent pas toujours le succès qui serait souhaitable : formation universitaire au Centre catholique Universitaire de Bourgogne (CUCDB), formation des laïcs en mission ou des catéchistes, formation dans les paroisses, conférences grand public, etc.

Différentes suggestions ont été faites pour élargir le public et seront à nouveau réfléchies et formalisées à la prochaine réunion qui aura lieu en novembre.