Candidats au diaconat permanent : trois nouvelles admissions

Le samedi 3 février, l’église Saint-Denis de Nuits-Saint Georges a accueilli l’admission de Thomas Georges, Philippe Mangold et Stéphane Marion en tant que candidats au diaconat. Après l’admission au lectorat et à l’acolytat, cette cérémonie marque une nouvelle étape avant l’ordination diaconale. Originaires de Beaune et de Nuits-Saint-Georges, les trois candidats, accompagnés de leurs épouses, vont continuer leur formation et leur discernement entamés voilà à peu près cinq ans afin, le moment venu « que leur oui soit un oui » (Mt 5,37).

C’est Mgr Roland Minnerath, archevêque de Dijon, qui est venu présider cette célébration d’admission.

Le père Vincent Richard, curé de la paroisse de Nuits-Saint-Georges, explique : « L’appel est le moment où toute l’Eglise accueille et s’associe à la démarche. Le rituel est très simple : au cours de la Messe, après l’homélie, l’évêque s’adresse à ou aux « aspirants ». »

Voici la partie la plus importante de ce dialogue :

(Evêque) : « Poussés par l’amour du Christ et fortifiés de l’intérieur par l’Esprit-Saint, vous êtes arrivés au moment de manifester publiquement votre désir de vous donner à Dieu dans l’Ordre sacré pour Son service et celui de votre prochain. Nous vous accueillerons avec joie. Désormais, vous devez approfondir votre vocation en vous servant surtout des moyens que la communauté ecclésiale responsable pourra vous fournir pour vous soutenir et vous aider. Quant à nous, confiants dans le Seigneur, nous vous aiderons de notre affection et de nos prières. A l’appel de votre nom, veuillez-vous avancer pour dire devant l’Eglise votre décision. »

(Aspirants) : « Me voici. »

(Evêque) : « Mes amis, ceux qui ont la responsabilité de votre formation et ceux qui vous connaissent témoignent en votre faveur : nous pouvons leur faire confiance. Ainsi donc, voulez-vous, en réponse à l’appel du Seigneur, poursuivre votre formation pour acquérir la compétence nécessaire au ministère de diacre ? »

(Aspirants) : « Oui, je le veux. »

(Evêque) : « Voulez-vous développer en vous une ferme disposition à servir le Christ et Son Corps qui est l’Eglise ? »

(Aspirants) : « Oui, je le veux. »

(Evêque) : « Madame, donnez-vous votre accord à la démarche de votre mari et acceptez-vous de l’aider dans sa préparation au diaconat ? »

(Epouses des aspirants) : « Oui, je l’accepte. »

 

(Evêque) : « Chers amis, l’Eglise accueille avec joie votre projet. Ce que Dieu a commencé en vous, qu’Il le mène à son terme. »

(Aspirants) : « Amen »

Après ce rite, la Messe se poursuit comme à l’accoutumée. En général, l’ordination suit l’appel quelques mois plus tard. Durant cette période, que notre prière et notre amitié accompagnent ceux que Dieu a choisis.

Abbé Vincent Richard et Marc Rey