Le père Hilaire Houeto accueilli à Dijon – Notre-Dame

Le  1er dimanche de l’Avent, il y avait beaucoup de nouveautés à la messe du matin à l’église Notre Dame de Dijon : deux étaient communes à l’Eglise universelle et française, le début de l’année liturgique et la nouvelle traduction du Notre Père ; mais deux concernaient plus particulièrement la paroisse : pour la première fois, un temps de la Parole était organisé pour les enfants, et surtout le père béninois Hilaire Houeto, du diocèse de Cotonou, était accueilli par tous, chaleureusement.

 

 

 

Le père Hilaire a été ordonné en 1989. Il a fait ses études au grand séminaire saint-Gall à Ouidah où sont enterrés Mgr Parisot et le cardinal Gantin. Il a exercé son ministère dans plusieurs paroisses notamment, à Ouidah, Dékanmey, Allada et saint-Jean de Cotonou. Après la messe concélébrée, les paroissiens ont pu faire plus ample connaissance avec le Père Hilaire au cours d’une sympathique rencontre amicale à l’Espace Notre-Dame, rue des Forges.

Les liens historiques et pastoraux de notre diocèse de Dijon avec le Dahomey, devenu Bénin en 1975, sont très forts : l’ordination épiscopale du premier évêque de Cotonou, Mgr Louis Parisot, né à Brognon, a eu lieu à la cathédrale Saint-Bénigne en 1935. Son successeur Mgr Bernardin Gantin, devenu cardinal, est venu très souvent en Côte d’Or. De nombreux échanges de solidarités fraternelles se nouèrent entre nos deux diocèses. Des religieuses de chez nous sont allées au Bénin.

J.-F. M.